San Antonio en BD ?

2 août 2006 2 commentaires

Dans une interview accordée au Monde, Patrice Dard, le fils du créateur de San Antonio marque son intérêt pour la bande dessinée. Le journaliste, Guillaume Fraissard, écrit : « [Patrice Dard] préfère donner carte blanche à des auteurs de bandes dessinées, afin qu’ils modernisent l’image de personnages rabelaisiens nés dans les années 1950. Un projet qui lui tient à coeur pour continuer à faire vivre la boutique. La sienne, désormais ». De fait, depuis plusieurs années, François Boucq a succédé avec talent au génial Dubout qui su si bien incarner l’esprit frondeur de San Antonio dès ses débuts.

Le journaliste du Monde annonce-t-il là une adaptation prochaine de ses aventures en bandes dessinées ? C’est possible. Ce ne serait pas la première fois : Au début des années 1970, le Fleuve Noir et Rossel avaient tenté l’aventure avec le studio Henri Desclez au dessin (en fait, il était principalement l’oeuvre de Franz) et déjà Patrice Dard au scénario.

Il est possible que la publication par les éditions Glénat en mai dernier d’une adaptation de SAS relance le projet.

NA + DP

En médaillon : San Antonio par François Boucq.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • > San Antonio en BD ?
    2 août 2006 19:46, par jul

    à propos de la précédente adaptation en BD de San Antonio :
    Celle-ci n’a été que de peu d’intérêt.
    Le dessin était souvent maladroit (dans la mise en scène), ce qui ne faisait qu’enfoncer une narration déjà poussive et surchargée de texte (avis personnel).

    Pour se faire une idée, les exemplaires de ces albums se trouvent assez facilement chez les bouquinistes.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 7 août 2006 à  15:05 :

      ces bd se trouvent facilement mais certaines ateignent des prix étonnant pour une édition sollicitant si peu d’interêt (apparemment par pour tout le monde)... Pour sur, sur le plan graphique c’est les années 70 ! mais je pense que pour un inconditionnel de SA cela retranscrit assez fidèlement l’esprit Dard et ca c’est l’essentiel.

      Répondre à ce message