Sélection Comics : Juillet 2005

9 juillet 2005 0 commentaire

Sélection Comics : Juillet 2005 Marvel Icons 3 : cela faisait bien longtemps que Marvel ne nous avait pas offert un scénario digne des meilleurs thrillers. Grâce au scénariste Brian Michael Bendis, les Vengeurs sont attaqués par un mystérieux agresseur et tombent les uns après les autres au champ d’honneur. Après la Vision et l’Homme Fourmi, qui sera le suivant ? Le suspens est insoutenable (Marvel)

Marvel Icons 3

- Batman 1 : l’Homme Chauve-Souris a enfin droit à une publication française, qui regroupe l’ensemble des comics dont il est le héros. Il était temps ! Ce premier numéro historique édité par Marvel, désormais aux commandes de DC dans l’hexagone, propose donc Batman, Batman Detective Comics et Gotham Knights. Vous allez donc enfin découvrir l’univers noir et angoissant du héros, totalement à l’opposé de celui de Superman et des héros Marvel.
Aux commandes de ces premiers épisodes, des nouveaux artistes tels que Judd Winick, AJ Lieberman et Anderson Gabrych (au scénario) et Dustin Nguyen, Al Barrionuevo et Peter Woods (au dessin). On attend la suite avec impatience.

- Spider-Man 66 : le scénariste J.M. Straczynski a decidé de réécrire la passé de Spider-Man dès qu’il a repris le titre en main il y a quelques mois. Après avoir modifié ses origines, il réécrit cette fois l’histoire de Gwen Stacy, sa première petite amie et le grand amour de sa vie, assassinée par le Bouffon Vert. Un vrai choc pour les fans de longue date qui découvrent qu’elle avait ainsi trompé Peter Parker et accouché de deux enfants. Qui en est le père ? La réponse tant attendue et si controversée est dans ce numéro à collectionner (Marvel)

- Supreme Power : Jeux de Pouvoir (100 % Marvel)
J.M. Straczynski n’est pas seulement le scénariste d’Amazing Spider-Man, c’est aussi le créateur des comics Rising Stars (dont les derniers épisodes n’ont toujours pas été publiés), de la mini-série Midnight Nation et surtout de Supreme Power, édité depuis quelques mois par Marvel. Pour cette nouvelle BD, le scénariste américain a créé un nouvel univers, peuplé de super-héros « politiquement incorrects » et ressemblant étrangement aux personnages de DC, tels que Superman et Wonder Woman. Les scénarios de Straczynski sont ici avant tout originaux et très noirs, au risque de choquer certains lecteurs. C’est d’ailleurs pour cette raison que Marvel édite cette BD dans sa collection MAX destinée aux lecteurs avertis.
En effet, le super-héros principal, Hypérion, n’est autre qu’un extra-terrestre recueilli à sa naissance par le gouvernement américain, qui le manipule en fonction de ses objectifs stratégiques et militaires. Tout se passe bien jusqu’au jour où il découvre la vérité sur son passé et cherche alors à se venger…violence, nudité, pamphlet contre les autorités étatiques…Straczynski s’en donne à cœur joie et se prend alors pour le Stan Lee (co-créateur de l’Homme Araignée), ou les Jerry Siegel et Joe Shuster (créateur de Superman) du 21e siècle, avec plus ou moins de réussites. A vous de juger…

- Spider-Man / Wolverine : le Pouvoir des Rêves (100 % Marvel)
Les super-héros seraient-ils quand même des héros sans leurs pouvoirs ? C’est à cette question originale que répondent les nouveaux scénaristes Matt Cherniss et Peter Johnson, avec l’aide du dessinateur Michael Gaydos (Alias). Ici, Matt Murdock est donc un simple avocat (pas de DD à l’horizon), Peter Parker un étudiant à priori comme les autres et Wolverine un homme au passé mystérieux. Cette mini-série hors du commun va alors les placer dans des situations qui exigeront d’eux un courage exceptionnel et révèleront leurs véritables personnalités. Une vraie réussite, qui démontre, à nouveau, que ce sont les scénarios situés dans des univers parallèles qui se révèlent souvent (et étrangement) les plus passionnants (voir 1602 scénarisé par Neil Gaiman). A découvrir sans plus tarder.

-  Top Comics : Hunter Killer est sans conteste la série la plus intéressante de cette publication, grâce à la présence du scénariste Mark Waid et du dessinateur Mark Silvestri, dont les carrières prestigieuses chez Marvel n’ont laissé personne indifférent. Le second épisode permet d’en savoir un peu plus sur les Ultra-Sapiens, des êtres issus d’une race génétiquement différente des humains, et connus seulement de quelques privilégiés. Pris en chasse par les Hunter Killers, l’un d’entre eux, prénommé Ellis, va devoir révéler son vrai visage. Action et science-fiction sont au programme de Hunter Killer, un comic-book qui, indéniablement, n’a pas fini de nous surprendre…

AH

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?