Si vous n’avez pas la possibilité d’aller à BD Boum… lisez-le !

19 novembre 2013 0 commentaire
 Si vous n'avez pas la possibilité d'aller à BD Boum… lisez-le !
Les thèmes des livres sont pour le festival un moyen d’affirmer son approche citoyenne du medium.

Le festival Blésois qui va fêter cette année ses trente ans sous la présidence de Bernard Cosey s’est toujours voulu pédagogique et citoyen. Depuis les origines les organisateurs n’ont cessé de cultiver cette différence, marques de fabrique d’une manifestation remarquable.

Loin d’être une simple foire du livre ou un marché de la dédicace le festival a éprouvé de multiples formes de promotion du neuvième art. L’une d’entre elles consiste notamment à éditer un album en partenariat avec un éditeur spécialisé sur une thématique liée de prêt ou de loin au festival.

Paroles de taulards fruit d’une collaboration avec la maison d’arrêt, un des premiers livres coédité par BDBoum

Ainsi depuis 1999 c’est une bonne douzaine d’ouvrages qui ont été publiés à la suite soit d’expériences menées avec des auteurs, soit à partir d’expériences pédagogiques originales voire en prolongement de thématiques proches du festival.

Dans la bibliothèque de BD Boum on retrouve les principaux éditeurs de la place de Delcourt à Casterman en passant par Proust ou Futuropolis.

Gaspard, un album destiné au jeune public produit par un enseignant Blésois.

Exploit autant éditorial qu’artistique, l’entreprise associe aussi bien des jeunes talents que des productions d’auteurs confirmés Simon Hureau, Mickaël roux, Emmanuel Moynot, Cyril Pedrosa ou encore Etienne Davodeau.

Concrétisation d’un travail de longue haleine, fruit d’une complicité parfois inattendue comme dans Dust Bowl, album accompagné d’un cd avec les voix de Maël ou d’Emmanuel Guibert, chaque production s’avère original et inédite.

Dernier en date les gens normaux a été coédité avec Casterman.

Dust Bowl synthèse entre les univers musicaux et graphiques d’une dizaine d’auteurs.

L’ ouvrage consacré aux sexualités différentes, coordonné par le scénariste Hubert perpétue avec brio et élégance ce qui s’apparente désormais à une tradition incontournable.

Outre qu’ils sont en vente sur le festival ces ouvrages restent disponibles dans toutes les bonnes librairies au travers des différents éditeurs partenaires.

Une façon intelligente de rester dans la mémoire des festivaliers et dans les bibliothèques.

PG

Voir en ligne : Pour en savoir plus sur l’édition BD Boum

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?