Siné, un homme malheureux.

23 janvier 2004 0 commentaire

Ce vendredi 23 janvier, le célèbre dessinateur de presse se confiait à la radio française RTL. La seconde résidence de l’auteur, située en Haute Corse, a été détruite au début de l’année lors d’un attentant (un plastiquage ). Celui-ci s’est montré étonné que l’on s’en prenne à lui : « Je n’ai pas reçu de menaces, de petits cercueils et autres choses de ce genre.
Cela m’étonne d’autant plus car j’adore la mentalité corse, et particulièrement leur petit côté anarchiste
 ». Siné avait fait construire sa maison pour ses soixante-cinq ans, il y a dix ans ! « Il ne reste plus rien, confie le dessinateur. Je regretterai les dessins des copains qui pendaient aux murs, et que je ne pourrai plus contempler ».

Un gâchis qui suscite l’espoir de certains, car grâce à la personnalité de Siné, les médias s’intéressent à ce phénomène… Près de trois cents maisons sont plastiquées tous les ans, en Corse. … Presque une par jour !

NA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?