Sisco T.6, Négociations en 9mm - Par Legrain & Benec - Troisième Vague/Lombard

20 mai 2013 6 commentaires

Nous retrouvons le super agent Sisco là où nous l’avions laissé dans le cinquième épisode de ses aventures : dans de sales draps !

Suite à la menace d’un discours du président français à la tribune de l’ONU contre un trafic de femmes en Europe de l’Est, la mafia albanaise a décidé d’assassiner le chef de l’État. Ayant un moyen de pression sur notre héros, elle oblige celui-ci à exécuter son patron.
Ne faisant confiance en personne, livré à lui même, Sisco n’hésitera pas à se mettre à dos les autorités US pour se sortir de ce mauvais pas. Et tant pis si le sang des autres doit couler !

Négociations en 9mm conclue de manière satisfaisante l’histoire entamée dans l’album précédent. Comme nous l’avait annoncé Thomas Legrain, ce troisième diptyque est une étape charnière dans le parcours de leur personnage.

Si la fin de cet album nous réserve quelques surprises, nous sommes surtout curieux de lire les prochains épisodes afin de voir quelle évolution les auteurs donneront à leur impitoyable homme de l’ombre.

CMD

Sisco T.6, Négociations en 9mm - Par Legrain & Benec - Troisième Vague/Lombard
Sisco 6 - Négociations en 9mm
Legrain & Benec (c) Troisième Vague/Lombard

Commander Sisco 6 sur Amazon ou à la FNAC

Commander Sisco 5 sur Amazon ou à la FNAC

Commander Sisco 4 sur Amazon ou à la FNAC

Commander Sisco 3 sur Amazon ou à la FNAC

Commander Sisco 2 sur Amazon ou à la FNAC

Commander Sisco 1 sur Amazon ou à la FNAC

Voir en ligne : Sisco T.5 – Kalachnikov Diplomatie - Par Benec & Legrain - Le Lombard

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Et peut-être indiquer que les livres sont aussi disponibles chez les libraires ce serait pas une bonne idée ? Vous savez , ces officines en vrai avec une porte, une vitrine. C’est quoi ce réflexe ? Vous y avez pensé aux libraires ? Et la belle petite série de liens pour les commander est bien énervante je trouve. Je commande chez Amazon (pas souvent), j’achète FNAC(parfois) aussi mais ce renvoi systématique est bizarre. Ce partenariat( c’en est un j’espère qui vous rapporte des sous) est assez dérangeant puisque le site se fait l’écho bien souvent des difficultés inhérentes que traversent ces membres de la chaîne du livre. Vous me diriez pour des albums un peu rares , vous me diriez vous pouvez pas attendre plus de 24 heures ça vous rendrait fou ok ; mais là, une nouveauté, diffusée partout ou presque.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 23 mai 2013 à  00:19 :

      Pas certain que l’ensemble de la collection soit disponible en magasin, le fond est de moins en moins présent dans les officines.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Sergio SALMA le 23 mai 2013 à  09:30 :

        Ben il suffit de les commander chez le libraire. Il peut faire ça vous savez .

        Répondre à ce message

      • Répondu par Daniel le 23 mai 2013 à  09:44 :

        Un libraire peut aussi commander des bouquins qu’il n’aurait pas en rayon.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Sergio SALMA le 23 mai 2013 à  14:35 :

          Cette intervention est intéressante. La personne pense que si le livre n’est pas en magasin il faut impérativement passer par Amazon ou Fnac, c’est la seule solution. En même temps, chacun fait ce qu’il veut ; je réagissais aussi au vu de la présentation de cet article. La "critique" fait 5 lignes et les noms d’Amazon et Fnac apparaissent 5 fois chacun et font donc 6 lignes. A quand un article qui parle de Vandersteen et de la collection Bob & Bobette ?

          Répondre à ce message

          • Répondu le 23 mai 2013 à  23:09 :

            Il me semble que les libraires de canal bd ont également créé un site de vente en ligne pour se défendre contre la FNAC et amazone. Pourquoi ne pas leur demander un partenariat comme leurs concurrents ?

            Répondre à ce message