Succès record pour la vente de dessins d’Enki Bilal

25 septembre 2009 2 commentaires

Un million d’euros de recettes ! C’est le résultat impressionnant de la vente de près des trois quarts des 350 dessins originaux de Bilal vendus aux enchères le 19 septembre. Un événement de prestige organisé dans le prestigieux Hôtel Marcel Dassault des Champs-Elysées.

130 acheteurs se sont partagés les lots vendus. D’après les responsables de l’enchère, la moitié étaient "des nouveaux", soulignant l’attrait de l’exposition s’étant déroulé au même endroit.
A titre d’exemple, le dessin original de la couverture d’Animal’z a été acquis pour la somme de 36 500 euros...

Évoquant une première vente aux enchères en 2007 pour notre site, Bilal avait déclaré : "C’est une reconnaissance. Cette vente n’était pas une stratégie de ma part".

DT

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Les gens sont fous !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gill le 26 septembre 2009 à  13:35 :

      Pour moi, il y a deux sortes de ventes aux enchères :

      - celles où l’auteur vend lui-même ses oeuvres. Le résultat de la vente lui rapporte directement (et ce n’est que justice). Je crois que c’est le cas ici...

      - celles réalisées entre collectionneurs avec des planches obtenues pour pas cher lorsque l’auteur avait besoin d’argent (ces ventes-là ont tout de même un intérêt : valoriser la côte de l’auteur pour qu’il puisse lui-même en profiter plus tard, avec des originaux récents. Mais combien de vaches enragées il faut manger avant d’y arriver ! Il est souvent plus rentable d’acheter-revendre des planches...).

      Répondre à ce message