Superdupont contre Alain Soral

5 janvier 2014 3 commentaires

Quelque part sur le Web, le Drumont de la quenelle, Alain Soral publie des vidéos où il pérore sur "l’empire" en répandant ses théories aussi fétides que fascisantes... Pour ce faire, il utilise comme avatar un dessin de Superdupont, la célèbre création de Marcel Gotlib.

Pour protester contre cette contrefaçon, Yann Lindingre, le rédacteur en chef de Fluide Glacial, éditeur de Superdupont, s’est fendu d’un éditorial pour mettre les choses au point : pas question de faire que la création de Gotlib, dont le père a fini dans les camps d’extermination nazis, serve d’étendard au compagnons de route de Dieudonné et de l’extrême-droite antisémite française.

Voici le communiqué :

Cher Monsieur Soral,

En utilisant sans l’accord de Fluide Glacial l’image de Superdupont vous oubliez trois choses :

1. Tant que nous sommes encore en démocratie, vous vous devez de respecter la loi. En l’espèce, ne pas pomper sauvagement les créations protégées par des copyrights.

2. Superdupont, c’est de l’humour, du second degré. L’Antifrance, c’est de la blague, c’est pour rire. C’est comme "Hitler=SS" de Vuillemin et Gourio ou "le Dictateur" de Chaplin. Faut pas prendre ça au pied de la lettre. Superdupont cogne sur les étrangers, mais Superdupont... c’est con, n’est-ce pas.

3. Dans votre monde idéal Superdupont n’existerait pas puisque, pour des raisons qui vous appartiennent, vous auriez envoyé à la chambre à gaz son créateur, Marcel Gotlib. De même que vos aînés chéris y ont envoyé son papa.

Je n’ai pas envie de vous faire un procès, parce que je n’ai pas envie de vous faire de la publicité, à vous et à votre bande de nervis.

Alors de grâce, virez Superdupont de la jaquette de vos leçons audiovisuelles de ratonnades.

Yan Lindingre

Rédacteur en Chef de Fluide Glacial

Nous pensons au contraire que le riche groupe Gallimard, propriétaire de Flammarion et de Fluide Glacial, devrait faire un procès en contrefaçon contre cet usage abusif de l’une des grandes bandes dessinées françaises. Ils ont pu, en d’autres temps, diligenter une procédure contre d’autres usages abusifs. Il serait anormal qu’il n’obtiennent pas, pour le moins, que Youtube retire cette image de son site.

Le coup du "je n’ai pas envie de vous faire de la publicité" peut être ressenti, à notre sens, comme une abdication face à des gens qui se complaisent à se croire au-dessus des lois.

Il y a un moment où les responsabilités doivent être assumées par ceux qui en assurent la charge.

DP

Superdupont contre Alain Soral
(c) Fluide Glacial

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Superdupont contre Alain Soral
    10 janvier 2014 23:18

    Le premier point est un peu bancal : en droit français, il me semble qu’on ne parle pas de copyright, mais de licence ou de droits d’auteurs. Quant au troisième point, il est carrément à côté de la plaque : les fascistes ne sont pas forcément génocidaires. (Pourquoi exterminer les "inférieurs" quand on peut se contenter de les stériliser et de laisser faire le temps, par exemple ? Oui, ça reste abject, mais vous voyez l’idée...) Et, personnellement, ça me gêne qu’on fasse intervenir les ancêtres de Gotlib dans cette histoire. Descendant de juifs ou pas, ça ne change rien à la légitimité qu’il a de se défendre contre des cons. Enfin, totalement d’accord avec le deuxième point : Superdupont est un connard réactionnaire, et c’est voulu, c’est ça le gag. Si Soral l’utilise dans ses opérations de propagande, c’est qu’il n’a rien compris aux stéréotypes que véhicule Superdupont et dont Gotlib cherche justement à se moquer.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 11 janvier 2014 à  01:11 :

      Alain Soral est une sorte de Pascal Brutal (ça lui irait bien comme pix), pas très second degré donc.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Jacques le 11 janvier 2014 à  23:16 :

        Pascal est brutal et violent, mais je ne crois qu’il soit raciste, et ce n’est pas un intellectuel. Deux grosses différences !

        Répondre à ce message