Tintin : Spielberg truste les 20 heures

22 octobre 2011 15 commentaires

La déferlante était annoncée, et elle est là. Les petites lucarnes ont été pleines de Tintin dans les 20 heures de toutes les chaînes. L’avant-première bruxelloise a fait l’actualité, éclipsant la naissance de Giulia Sarkozy, l’intronisation de François Hollande et même…. Non, pas le rugby.

Steven Spielberg a payé de sa personne toute l’après-midi pour exprimer auprès des médias son amour pour Tintin. Pour un peu, hein fieu, il nous aurait parlé en bruxellois !

Quant à la réception du film aux États-Unis, prévu là-bas pour décembre, il est pleinement confiant : « E.T. n’avait pas vendu 220 millions d’exemplaires de ses aventures pour être un succès. Les héros de Pixar non plus. Je crois que les spectateurs américains recevront ce film avec le même enthousiasme que pour E.T. »

Quand on vous disait que pour les Américains, Tintin, c’est un extra-terrestre…

DP

Tintin : Spielberg truste les 20 heures

Spielberg sur France 2, Gare du Nord à Paris, devant le Thalys à l’effigie de Tintin
Captures d’écran

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
15 Messages :
  • Tintin : Spielberg truste les 20 heures
    23 octobre 2011 13:26, par hugues dayez

    Dommage que l’évocation de la Premièrer mondiale à Bruxelles soit presque éclipsée dans cet article par des images parisiennes ! Alors que Spielberg était en direct dans le JT de 13H de la RTBF sur le tapis rouge Place De Brouckère, et que nous avons concocté deux émissions spéciales en télé avec des invités formidables ( Geluck, Johan De Moor, Schuiten...)Du jamais vu en prime-time ! Votre parisianisme m’agace !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Richard Colin le 24 octobre 2011 à  23:49 :

      Cher Monsieur Dayez,

      Moi ce qui m’a agacé, c’est votre totale perte de sens critique (vous qui en avez tant en général) et même de retenue lorsque vous avez acceuilli Spielberg. Vous vous êtes confondu en remerciement et en félicitations devant cet homme, on aurait dit que vous alliez vous agenouiller. J’en étais gêné pour vous.

      Je peux bien entendu comprendre votre émotion et votre satisfaction, mais de là à perdre votre contrôle... D’autant plus que si le film est franchement bien réussi, ce n’est pas non plus un chef d’oeuvre inoubliable, et ce n’est - de loin !- pas le meilleur film de Spielberg.

      Je n’ai pas les chiffres de fréquentations du dimanche, mais je crains de plus que ce ne soit qu’un échec commercial. A la séance à laquelle j’ai assisté il n’y avait que des gens dépassant la quarantaine. Ce qui, vous en conviendrez hélas, n’est pas la tranche d’âge qui ramène le plus de spectateurs. Quant à mes petits enfants que j’avais invité, ils ont tous déclinés poliment, sauf le plus jeune, plus franc : "Mais Boempa, Tintin, c’est pour les vieux tu sais !".

      Allez, j’espère vous relire bientôt sous votre verve habituelle, sous votre "méchanceté" délicieuse à laquelle vous nous avez plus habitué.

      Sans rancune.

      Richard Colin

      Répondre à ce message

      • Répondu par Morgan Di Salvia le 25 octobre 2011 à  10:41 :

        Attention de ne pas tout mélanger. La critique et l’interview sont des disciplines journalistiques fort différentes. On peut être dur et exigeant dans l’exercice la critique, et plus doux dans celui de l’interview. A vrai dire, on n’attend pas la même chose d’une critique que d’une interview. Surtout d’une interview expresse sur un tapis rouge.

        L’émotion d’Hugues Dayez était fort compréhensible. C’était tout de même un sacré événement.

        Répondre à ce message

      • Répondu par Flocon le 25 octobre 2011 à  12:33 :

        Rien à ajouter c’est parfait monsieur Colin

        Répondre à ce message

      • Répondu par Bruno le 26 octobre 2011 à  03:21 :

        Aaaah ça vous ferait tant plaisir que ce soit un "échec commercial", mais c’est un peu prématuré pour l’affirmer (il n’est même pas sorti ici) et renseignez-vous, les jeunes lisent Tintin, c’est parmi les albums les plus empruntés dans les sections jeunesse des bibliothèques municipales et des CIDJ (plus qu’Astérix, moins que Titeuf mais autant que Kid Paddle), sans compter les dessins animés des années 90 (très médiocres)encore diffusés qui font que Tintin est toujours un personnage actuel dans l’imaginaire du public de tous âges. Vu la qualité de ce film (la critique est unanime, les réserves sont légères et non rédhibitoires) son côté divertissement et la bonne réputation de son réalisateur, ça serait étonnant que ce ne soit pas un succès.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Flocon le 26 octobre 2011 à  12:33 :

          Quand avez vous lu un album Tintin pour la dernière fois ?
          Moulinsart a tellement fait subir de refontes et tellement ripoliné aux couleurs flashy le contenu que tout y semble passé au hachoir à viande.
          C’est bien simple : entre leur première édition et celle actuelle, on ne reconnaît rien.
          Si des jeunes, pour autant qu’il en reste, lisent les albums actuels, ils vont tous devenir dislexiques, devenir myope et gay avant l’heure !
          Oh mon Dieu ! vous avez raison : "sale gamin , lâche ce livre"

          Répondre à ce message

      • Répondu par Matthieu V le 26 octobre 2011 à  11:59 :

        « Quant à mes petits enfants que j’avais invité, ils ont tous déclinés poliment, sauf le plus jeune, plus franc : "Mais Boempa, Tintin, c’est pour les vieux tu sais !". »

        Mais je me demande qui les manipule ainsi. Je me souviens, durant mon adolescence (allons, vers 15 ans), avoir vu un critique de bandes dessinees assener du haut de sa certitude que "les jeunes ne lisent plus de BDs, ils lisent des mangas"... apres un rapide et non-scientifique tour de mes amis, on s’est dit qu’on devait etre vieux.

        Ceci dit, je connais des jeunes et des tres jeunes qui aiment Tintin et qui n’attendent que d’aller voir ce film.

        Répondre à ce message

  • Tintin : Spielberg truste les 20 heures
    23 octobre 2011 16:21, par jeanyves

    ça coute combien la déco d’un thalis ?
    je suis sur qu’actuabd va nous mettre qq scans de la 1er belge ou un lien vers un site en parlant : ce serait tres interessant en effet

    Répondre à ce message

    • Répondu le 24 octobre 2011 à  10:00 :

      100 000 euros. Il roulera habilé aux couleurs de Tintin jusqu’à Noel.

      Répondre à ce message

  • Tintin : Spielberg truste les 20 heures
    26 octobre 2011 09:24, par Morgan Di Salvia

    On pourrait ajouter à la réflexion de Spielberg que les films d’Harry Potter on fait un carton. Or l’esprit est on ne peut plus british : ils boivent du thé, ce sont des gamins bien élevé qui portent des écharpes à rayures ou des cravates, ne boivent pas de soda, n’ont ni de téléphone portable, ni d’ordinateurs,... Quand on a une bonne histoire, c’est déjà un grand pas vers le succès.

    Répondre à ce message

  • Tintin : Spielberg truste les 20 heures
    16 mai 2012 02:27, par Alex

    Viens de visionner ce navet sans nom en dvd (bien entendu j’aurais du avoir les lunettes 3D pour en piger toutes les nuances). Même pas en totalité en plus : j’ai quand même dû tenir 45 mn environ avant d’entrer dans un état de sommeil profond. Horrible en tout points : laid, brouillon, bruyant et idiot. Gros, gros navet.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gilles le 16 mai 2012 à  14:58 :

      Si vous parlez du Tintin de Spielberg vous êtes d’une mauvaise foi sans nom.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Alex le 17 mai 2012 à  18:36 :

        Mais non, je parlais des "Oranges Bleues" bien entendu....

        Voilà un exemple de mauvaise foi. Utilisez des mots dont vous comprenez le sens. Il n’y a aucune mauvaise foi à faire part que je n’ai pu regarder ce film en entier tellement il m’a ennuyé et que je l’ai trouvé ri-di-cule ! Et je ne suis même pas un "tintinophile" hard-core, alors le sort qu’on fait à ce personnage m’est égal. Un très mauvais film. Je persiste.

        Répondre à ce message

        • Répondu par BrunoT le 18 mai 2012 à  00:31 :

          Non, Tintin et les oranges bleues c’était pas mal, même mieux que tintin et la toison d’or je trouve, ça ne vaut pas le Secret de la Licorne, mais ces films ont un véritable charme, ce ne sont pas du tout des navets.

          Répondre à ce message

          • Répondu par Alex le 20 mai 2012 à  01:08 :

            C’est un fait, c’est de ma faute, l’ironie ne passe pas sur les forums. Pfff...

            Répondre à ce message