Tintin à l’université : le Québec était le premier !

26 novembre 2003 2 commentaires

Lors d’un récent article, nous vous signalions l’introduction de cours dédiés à Tintin à l’université de Gérone.

Suite à cette annonce, Jacques Samson, l’un des conférenciers invités au Colloque
international de Chaudfontaine (en Belgique) consacré à Hergé, qui
s’est tenu les 27-28-29 octobre 2000, a tenu à réagir.

"En fait, cela fait déjà un bon moment que Tintin est entré à l’université, et cela s’est passé à Montréal, au Québec (Canada). À deux reprises, la première fois en septembre 1991 et la seconde en janvier 1998, votre serviteur a eu l’occasion de concevoir et de dispenser un cours universitaire entièrement consacré à Hergé, intitulé CORPUS D’AUTEUR : HERGÉ (prenant d’ailleurs place dans une banque de cours de corpus d’auteurs aux côtés d’écrivains aussi réputés que Céline, Borges, etc.). Ce cours de 45 heures (au Québec, le module des cours universitaires est habituellement de 45 heures) était offert par le Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. À chaque occasion, une bonne cinquantaine d’étudiants s’étaient inscrits à ce cours."

Dont acte.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • > Tintin à l’université : le Québec était le premier !
    2 décembre 2003 11:10, par Jacques Langlois

    Difficile de savoir qui fut le premier et où cela eut lieu... En fait de précurseur, on peut mentionner Francis Lacassin qui consacra aussi un cours à Hergé à l’Université de Paris-Sorbonne...en 1974 ! Il est à noter qu’Hergé assista lui-même pendant toute une après-midi à ce cours au cours duquel plusieurs étudiants exposèrent leurs propres travaux d’exégèse et d’analyse sur l’oeuvre. C’était le 20 mars 1974. Qui dit mieux ?

    Répondre à ce message

  • > Tintin à l’université : le Québec était le premier !
    8 juillet 2004 16:36, par Richard Langlois

    Petite correction et mise au point :

    Oui, C’est au Québec que se donna le premier cours universitaire sur l’oeuvre d’Hergé, mais en 1972, bien avant de celui de Francis Lacassin à la Sorbonne en 1974.

    À titre de spécialiste en bande dessinée depuis plus de 35 ans, c’est en 1972 que j’ai donné le premier cours de BD sur Hergé et son oeuvre à l’université de Sherbrooke, et cela jusqu’en 1997, l’année de ma retraite. Cela m’a permis de correspondre avec Hergé pendant plus de huit ans et devenir un fidèle ami de Philippe Goddin de la Fondation Hergé et de Stéphane Steeman des AMIS DE HERGÉ auxquels j’appartiens depuis sa fondation ; dans le numéro 36 de la revue on a même publié un de mes longs articles sur l’ami d’Hergé Tchang. J’ai eu le privilège de monter et d’offrir le premier cours de BD au niveau collégial en 1970, toujours avec Hergé dans le corpus du cours,

    C’est à partir de 1966 que j’ai reçu mes premiers services de presse de la maison Casterman représentée à l’époque au Québec par Monsieur Raymond Beaulé. Avec mon regretté ami Réal Fillion, je fus un des membres fondateurs du Festival de la BD francophone à Québec. Du 25 janvier 1993 au 2 février 1993, je fus le seul et le premier à présenter à la bibliothèque Éva-Sénécal de Sherbrooke, l’impressionnante l’exposition E. P. Jacobs.

    Durant ce 75e Anniversaire de TINTIN, j’ai été sollicité pour des conférences et des entrevues sur les ondes des médias électroniques québécois, tel Radio-Canada...

    Si cela vous intéresse, je pourrais vous faire parvenir un dossier sur mes nombreuses activités professionnelles et personnelles concernant la BD. Je tiens toujours un chroniques dans divers médias. Si cela vous intéresse, je pourrai vous faire parvenir des copiesde mes nombreux articles juste sur Hergé et son oeuvre.

    Richard Langlois
    Spécialiste en bande dessinée
    394 Châtelaine app. 7
    Sherbrooke ( Québec )
    Canada J1G 1Z6
    langlori@interlinx.qc

    Répondre à ce message