Tintin et le secret de la Licorne : ça se précise !

11 juillet 2011 18 commentaires

En attendant l’avant-première bruxelloise du 22 octobre et la sortie franco-belge du 26 octobre, les informations sur le volet réalisé par Spielberg sont diffusées au compte-goutte. Un peu moins ces dernières semaines où les bandes-annonces se bousculent. Avec les deux qui suivent, on peut enfin se faire une meilleure idée du film qu’avec les quelques teasers et photos qui laissaient le tintinophile sur sa faim. Et le moins qu’on puisse dire est que le résultat est nettement plus convaincant. A vous de juger :

THL

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
18 Messages :
  • Tintin et le secret de la Licorne : ça se précise !
    12 juillet 2011 08:31, par Philippe

    Le moins qu’on puisse dire, c’est que chaque lecteur, et Dieu sait que nous sommes nombreux de par le monde, pouvait craindre le pire. Et en voyant ces nouvelles images, plus abondantes, on peut se faire une idée plus juste du travail de ces deux cinéastes. Au final, leur idée d’utiliser cette technique, que personnellement je n’aime pas du tout vu les résultats médiocres et laids jusqu’alors obtenus, va peut-être s’avérer payante. Nous ne sommes pas dans un univers photographique, ce qui nous emmène ailleurs, dans un autre monde plus graphique, celui de Tintin et des rêves, comme avec un album, du moins autant que nous puissions en juger pour le moment, et pourtant plus réaliste qu’un simple dessin animé, ce qui ramène Tintin près de nous. De là , je trouve, nait un sentiment étrange, indéfinissable, qui, je l’espère, grâce au talent de conteur de Spielberg dans ces grands jours nous emportera tous... pour le meilleur. Croisons les doigts. Et pour les dessinateurs, comme moi, les pinceaux et les crayons.

    Répondre à ce message

    • Répondu par jpa le 12 juillet 2011 à  14:14 :

      pour ceux quui comme moi, sont réticents à la technique du "motion capture", il est intéressant de lire pourquoi Alain Resnais n’a pas tourné le film des aventures de Tintin qu’il envisageait de tourner autour de 1960 :
      (texte extrait des mémoires de Remo Forlani (entre autres scénariste du film Tintin et le mystère de la Toison d’or), parues chez Denoël en 2003,sous le titre "Toujours vif et joyeux !" pp 345-346)

      "... André Barret a envie de produire un film, avec des personnages de chair et d’os, tiré d’une des aventures de Tintin. Visant au plus haut, il contacte celui que la critique, et pas seulement française, tient pour le plus doué des nouveaux cinéastes : Resnais.
      Resnais qui, on ne le dira jamais assez, est l’homme au monde qui connaît le mieux la bande dessinée.
      La proposition de Barret l’intéresse. Il y réfléchit longuement et finit par se déclarer prêt à mettre en film l’album "L’île noire"
      .....
      Après quoi Resnais pense comme il sait le faire et en arrive à la conclusion que des acteurs de chair et d’os ne seront crédibles dans Tintin que nantis de masques. En gros il a un rêve fou : celui d’inventer un genre cinématographique."

      Il apparaît donc que Spielberg est arrivé à la même conclusion que Resnais, mais qu’il a pu bénéficier d’une technique que Resnais ne pouvait même pas imaginer en 1960 !

      Et donc j’oublierai mes réticences vis-à-vis du motion capture pour aller voir ce film.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Poa le 12 juillet 2011 à  14:34 :

      La version FRANCAISE de la nouvelle bande annonce, avec version HD est dispo depuis hier. Mieux vaut la visionner pour ce faire une idée si les voix françaises de Tintin et d’Haddock correspondent bien à celles de la BD !

      http://www.youtube.com/watch?v=sWKIJey5avM

      Pour ma part, je suis confiant sur le résultat final.

      Répondre à ce message

  • Tintin et le secret de la Licorne : ça se précise !
    12 juillet 2011 12:17, par Flocon

    Encore cette vieille histoire de secret de la licorne !
    Bon ! il y a-t-il encore ne serait ce qu une personne au monde qui ne sache pas déjà tout ce qu’il y a à savoir sur cette chasse au trésor puérile ?
    Existe-t-il un seul tintinophile non atteint de l’alzeimer pour s’y intéresser ?
    Pourquoi avoir rassemblé des moyens collossaux et réuni tant de talents pour une vieillerie méga rabachée plutôt que pour un scénario original et nouveau capable de tous nous surprendre et nous émerveiller ?
    Les scénaristes coutent trop cher ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par tintin-lutin le 13 juillet 2011 à  05:24 :

      A vous d’ecrire ce scenario !!

      Répondre à ce message

    • Répondu par Matthieu V le 14 juillet 2011 à  18:33 :

      Vous etes marrant monsieur Flocon, a toujours vous indigner que Tintin intéresse encore des gens, on pourrait dire la meme chose des adaptations cinématographiques des pieces de Molière, Dumas et Shakespeare, des romans de Jane Austen, des Asterix et j’en passe. De plus, vous savez tres bien qu’Hergé avait demandé que Tintin s’arrete apres sa mort, ce qui signifie clairement qu’il ne peut pas y avoir de nouveau scenario.

      Mon Alzheimer précoce se porte bien, et je compte bien profiter de ce moment très puéril pour apprécier cette chasse au tresor a sa juste valeur... un bon moment de délassement dans un monde de brutes.

      Tiens, j’y emmenerais bien ma fille, plutot que voir les Schtroumpfs a New York...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Flocon le 15 juillet 2011 à  13:00 :

        Je ne m’indigne pas que Tintin intéresse encore les lecteurs, c’est sans doute aussi le cas de Bécassinne.
        Je m’indigne de la pauvreté de ce qu’on nous offre comme menu.
        Je n’aime pas le réchauffé, les restes de la veille et de l’avant veille qu’on nous réchauffe et dont on est prié de se régaler sous prétxte que le chef cuisinier est aux abonnés absents.
        Ouvrez donc le livre de recettes et faite nous un menu digne de ce nom.
        Pour ce qui est du scénario, hé bien envoyez donc Tintin combattre Rastapopoulos dans une affaire de trafic de plutonium russe revendu à al quaida...
        Vous voulez que je développe ?

        Répondre à ce message

  • Je me demandais pourquoi Spielberg s’était intéressé à une oeuvre aussi ancienne, étrangère et enfantine. Or, j’ai l’impression qu’on est une fois de plus dans son sentiment nostalgique des lectures d’enfance et des serials du cinéma. Tout comme pour Indiana Jones, mais orienté, cette fois-ci aussi bien vers le jeune public (3D) que vers le "vieux" public (récits d’aventure rocambolesques à suspense).

    Certes, au niveau mondial, Tintin n’est pas dans l’imaginaire collectif, mais le schéma de ses aventures, lui, est tout à fait dans la norme d’une certaine époque : héros aventureux sans peur et sans reproche, polars avec flingues et méchants charismatiques (et anti-alcoolisme bien dans l’esprit prohibition ;-), exotisme systématique pour les décors, aviation, cascades... autant de clichés qui ont marqués notre jeunesse... et qui ont déjà été testés avec succès avec "Indiana Jones" (que je ne trouve pourtant pas si extraordinaire).

    Et pour la 3D, c’est parce que c’est dans l’air du temps (depuis "Jurassic Park", les personnages humains sont devenus quasiment réalistes), que les salles de cinéma 3D sont en place, et que c’est donc vendeur. D’où l’adaptation d’une BD.

    Je suis réellement curieux de voir, fin octobre, ce que va donner toute cette réflexion...

    Répondre à ce message

  • Franchement dans la bande annonce et en comparaison aux dessins animés qui avaient été faits jusqu’ici avec tintin :
    l’action , on voit tintin en totale action , c’est vraiment sympa.On le voit enfin aventurier dans l’instant et pas figé.

    voilà c’est tout , le reste c’est une question de goût.

    Répondre à ce message

  • Ca a l’air excellent dans l’ensemble (sauf quand Dupond se prend le réverbère, le mouvement, bof), mais ce qui m’inquiète c’est qu’à aucun moment Haddock ne semble saoul (c’est pourtant le principal moteur de leurs mésaventures, qui,elles, sont présentes) : révision de l’histoire par le politiquement correct ? Haddock fume-t-il dans le film d’ailleurs ? Je n’ai pas l’impression.

    Répondre à ce message

    • Répondu par brou le 13 juillet 2011 à  09:47 :

      Haddock fait un feu dans le canot de sauvetage comme dans la BD... Et il n’a pas l’air bien net à ce moment-là. Plus précisément, si on regarde bien la cabine de Haddock dans la bande-annonce, on peut voir qu’elle est bien remplie de bouteilles d’alcool (vides).

      Répondre à ce message

  • A noter que le gag de la mèche rebelle (Tintin lisse ses cheveux, la mèche revient en place) était déjà présent dans les premiers projets d’adaptation de Spielberg dans les années 80. Pas si étonnant, Kathleen Kennedy était déjà dans l’équipe... L’idée était de rassurer le public peu familier de Tintin qui aurait pu assimiler cette coiffure à celle d’un punk. (Source : un dossier sur le sujet dans le Nouvel Obs il y a une vingtaine d’années, en espérant que ma mémoire n’ai pas trop déformé l’anecdote...)

    Répondre à ce message

  • Tintin et le secret de la Licorne : ça se précise !
    12 juillet 2011 20:26, par Oncle Francois

    Merci pour ces "teasers" qui semblent aptes à dissiper bien des angoisses fort légitimes, ma foi ! Car enfin, Tintin est bien une des icônes incontournables de la BD belge, donc tout acte de lèse-majesté, irrespect ou manque de soin engendrerait de lourdes peines pour les auteurs de cette infamie éventuelle. Bien évidemment, Spielberg et Jackson sont très côtés au box-office mondial, ils ont donc pu s’entourer de toutes les innovations technologiques que la science moderne propose aujourd’hui. Personnellement et au vu de vos deux extraits, j’aurai personnellement tendance à aller voir ce film, pour voir de plus prés de quoi il retourne. Cela permettra de juger du ré-enchainement de séquences issues de plusieurs albums, mais aussi de juger de l’apport des cinéastes à ce mythe de la BD. Je pense que les bonnes surprises viendront du montage, du sens du rythme et peut-être de l’humour que les cinéastes sauront apporter à cette oeuvre. Peu importe que j’ai lu au moins quinze fois les albums adaptés, je connais déjà la fin évidemment, mais je me régale à chaque fois des talents déployés par Monsieur Hergé. Et ce film qui fera certainement au moins trois millions d’entrées dans l’Hexagone ne pourra que donner à certains l’envie impérieuse et puissante de s’offrir enfin l’intégrale des albums du célèbre reporter (enfin, des Cigares jusqu’aux Bijoux, là est l’essentiel de l’oeuvre !)

    Répondre à ce message

  • Tintin et le secret de la Licorne : ça se précise !
    12 juillet 2011 20:42, par Julien

    Mais pourquoi Haddock fait-il des acrobaties sur la carlingue de l’hydravion ??? Et, d’où sortent ce side-car et ce bazooka ???

    Répondre à ce message

    • Répondu le 13 juillet 2011 à  00:54 :

      Parce que c’est un film d’aventure plein de rebondissements, et la BD c’est l’art de l’ellipse, rien ne dit que ces péripéties n’aient pas eu lieu entre les séquences de l’album.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 13 juillet 2011 à  09:37 :

        Super, j’ai hâte de voir les scènes de sexe débridé entre Tintin et Haddock et leur voyage à Ibiza - après tout la BD est l’art de l’ellipse, rien ne nous dit que ceci n’est pas arrivé entre les séquences de l’album.

        Répondre à ce message

    • Répondu par Pacome le 14 juillet 2011 à  12:58 :

      La séquence du side-car est un clin-d’oeil à Indiana Jones 3

      Ce qui serait un juste retour des choses vu que les aventures d’Indiana Jones sont inspirées de celles de Tintin

      Répondre à ce message