« Ultimate Spider-Man « d’Activision, un jeu qui colle à la BD

25 juin 2005 0 commentaire

Activision est l’éditeur qui a le plus de licences de comics dans son catalogue, la plupart des super-héros Marvel, en fait. Un Fantastic Four devrait accompagner la sortie du film cet été en France. Mais avec Ultimate Spider-Man, la démarche est de coller au plus près de la BD, de son esthétique, de son ergonomie, dans le but d’en restituer l’esprit.

La tendance dans le jeu vidéo est de revenir aux fondamentaux. Le système du cel-shading (un morcellement de l’écran en plusieurs cases qui met en parallèle plusieurs actions) permet ce tour de force. Au niveau du graphisme aussi, les délires 3D font place désormais à l’économie, plus ergonomique et plus lisible de l’apparence 2D (même si l’animation reste le plus souvent 3D). Dans le cas de Spider-Man, l’équipe des artistes qui travaillent actuellement sur la bande dessinée a été sollicitée pour travailler sur le jeu vidéo. Résultat ? Pour la plupart des spécialistes de l’univers vidéoludique, c’est plutôt réussi.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?