Un Automne à Beyrouth- Par Lisa Mandel - Delcourt

17 octobre 2018 0 commentaire

Tiré d’un séjour au Liban, ce journal illustré a au moins deux mérites : il bouscule nombre d’idées reçues et affiche un ton plein d’énergie empathique. Invitée par une ONG, Lisa Mandel arrive à Beyrouth avec un regard ouvert et découvre une réalité pas toujours connue en Europe.

Elle tente d’expliquer les relations communautaires (Musulmans et Chrétiens), l’organisation politique (des décideurs nommés par quotas... [1]). L’album s’attaque aussi aux relations internationales avec la question des réfugiés, notion problématique au Liban où on ne leur donne pas de statut et les qualifie de déplacés, qu’ils soient palestiniens ou syriens.

Derrière le témoignage vif et piquant de Lisa Mandel, on trouve donc une bonne dose de sérieux. Et c’est la partie consacrée aux communautés gays qui surprend le plus : une vaste hypocrisie qui permet à la fois de vivre sa différence en paix tout en subissant une réprobation officielle. Et quand on sait que la bourgeoisie libanaise possède un pouvoir monumental, cela aide beaucoup à régler certains litiges. Un reportage qui laisse une impression douce-amère mais plutôt optimiste, la liberté relative des libanais semblant quand même bien protégée.

DT

Un Automne à Beyrouth- Par Lisa Mandel - Delcourt

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

[1Président chrétien, premier ministre sunnite, président de l’assemblée nationale chiite...

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?