Un PREAC BD en Poitou-Charentes pour promouvoir la BD dans l’enseignement

22 janvier 2009 0 commentaire

Voilà plus d’une décennie que le monde de la BD et celui de l’éducation nationale et de la culture travaillent en partenariat en terre Charentaise. Animé par des enseignants, des militants de la BD et des institutionnels (certains cumulent parfois les trois casquettes !) ce pôle BD a su dans le prolongement de la dynamique créée par le festival d’Angoulême et le C.N.B.D.I. (Centre de la Bande Dessinée et de l’Image) installer de vrais partenariats dont les signes les plus visibles perdurent encore aujourd’hui : séminaire de formation en direction des éducateurs, animation du site pédagogique l@Bd, concours scolaires etc…

Réuni autour de la Mission Arts et Culture du rectorat de Poitou Charentes, le pôle BD s’est fixé trois missions prioritaires : développer l’analyse des moyens techniques et narratifs de la BD, en en soulignant les apports culturels et enfin développer la "culture BD" des enseignants.

Le nouveau projet présenté par le CRDP de Poitou-Charentes pour initier un PREAC (Pôle de Ressources pour l’ Education Artistique et Culturelle) BD vient d’être retenu par la Mission Arts et Culture du CNDP (Centre National de Documentation Pédagogique) et devrait redynamiser l’action du pôle au niveau régional.

Le comité de pilotage, coordonné par le CDDP (Centre départemental de documentation pédagogique) de la Charente qui vient de se constituer s’efforcera de prendre en compte les évolutions actuelles du monde enseignant en s’associant avec ses partenaires de l’éducation, de la culture et de la bande dessinée parmi lesquels figurent le Rectorat de Poitiers, la DRAC Poitou-Charentes (Direction régionales des affaires culturelles), l’IUFM de Poitou-Charentes (Institut universitaire de formation des maîtres), le FIBD/ 9ème Art + (Festival International de la bande dessinée), et La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

PG

Voir en ligne : Pour en savoir plus

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?