Un hommage à Roba dans Spirou

10 juillet 2006 3 commentaires Actualité
🛒 Acheter

Le numéro 3561 du magazine Spirou rend hommage au créateur de Boule & Bill, Jean Roba, décédé en juin dernier. La rédaction revient sur la carrière de l’auteur à travers cinq pages supplémentaires (qui peuvent être téléchargées). Le numéro comporte des témoignages émouvants de Yvan Delporte, Jidéhem et Laurent Verron à propos de Jean Roba. On y apprend notamment que Roba était le Billy Eckstine [1] de l’avenue du Pérou [2]. « Franquin aimait [quand Roba chantait], souligne Jidéhem. Jijé avait même dit qu’on devrait l’obliger à chanter sans arrêt … ». L’anecdote est belle et savoureuse.

Soulignons également la parution du Nhoc, le « Spirou dans le Spirou » consacré au Viêtnam dont nous parlions dernièrement, qui égaye ce numéro du journal.

NA.

[1un chanteur de Jazz.

[2Franquin avait un atelier dans cette avenue. Différents dessinateurs y travaillaient.

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • > Un hommage à Roba dans Spirou
    24 juillet 2006 19:04, par Virginie

    Bonjour,

    Je voulais rendre un hommage à Jean Roba. Cela fait depuis une semaine que j’ai le net c’est pourquoi je n’ai pas pu le faire avant.
    J’ai 29 ans bientôt et depuis mon enfance et mon adolescence, je ne me lasse pas de lire et relire les albums de Boule et Bill. Jean Roba avait un style et une sensibilité toute particulière. Quel plaisir de flâner devant les aventures de ses héros ! De l’humour tellement subtil, un humour même qui émeut parfois jusqu’au larmes, jamais je n’avais été aussi proche d’un auteur. on se sent comme protégé par lui, soutenu... un lien invisible alors se crée.
    Les mots ne sont toujours pas assez forts dans de telles circonstances mais je suis sûre que Jean Roba a réellement crée une oeuvre de vie à travers ces deux petits êtres attachants.
    Alors je voulais lui dire simplement MERCI à toi Jean, merci de nous avoir permis de croire en la beauté de la vie et que sur cette Terre, des gens comme toi qui ont un coeur existent.
    Mon seul regret sera de ne t’avoir jamais rencontré... mais de toute façon on se retrouvera "Tout là Haut", car j’en suis certaine tu y es et illumine pour toujours les Cieux de ta Lumière pour l’Eternité...

    Au revoir Jean,

    Virginie

    Répondre à ce message

  • l adieu a Roba...
    18 août 2006 00:34, par Zadyg

    j ai appris la mort de roba dans un entrefilet d un journal au milieu des massacres et autres barbaries...
    Et pourtant c est sa disparition qui m a le plus attristé:il nous a fait revé pendant toutes ces années sur le paradis de l enfance sur un monde plus juste et tellement de choses encore que ce serait reduire l auteur a sa plus petite demarche que d oser ecrire en quelque lignes tout ce qu il nous a apporté...
    on a perdu la coupe du monde peut etre sur un coup de tete,qu est ce que ca peut faire maintenant ? on a perdu ROBA pour toujours ca c est vraiment injuste !!!j ai envie de pleurer dans un coin avec boule et bill jusqu a la saint glin glin maintenant on est tous orphelins...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Virginie le 20 août 2006 à  20:11 :

      En réponse à Zadyg

      Oui nous avons perdus un bien gentil Monsieur...

      Virginie

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD