Un nouvel éditeur chez Casterman : Reynold Leclercq

29 avril 2010 7 commentaires

Les éditions Casterman viennent d’annoncer l’arrivée de Reynold Leclercq au sein de leur équipe éditoriale. Actif dans le domaine de la bande dessinée depuis près de 20 ans, il est un des fondateurs de la librairie Brüsel, une référence en Belgique. La rédaction d’ActuaBD lui souhaite bon vent dans ses nouvelles fonctions.

MDS

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • La librairie va fermer ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 30 avril 2010 à  10:23 :

      j’espère bien que non :o)
      L’équipe de la librairie est suffisamment étoffée pour continuer de tourner même si Reynold y passe moins de temps

      Répondre à ce message

  • un "move" classique, il y a pas mal d’autres exemples de ce genre : Yves Schlirf (Dargaud), Thierry Joor (Delcourt), etc, etc. Bonne chance, Rey !

    Répondre à ce message

    • Répondu par V le 30 avril 2010 à  13:57 :

      Rey, c’est le grand chauve sympathique ? :-)

      Répondre à ce message

  • On remarque aussi que la liste des membres de l’équipe éditorial que Casterman mentionne dans son communiqué de presse ne reprend pas ou plus Arnaud de la Croix. Un oubli ou un départ...?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Jérôme le 3 mai 2010 à  07:07 :

      Le changement ne ferait pas trop de mal, après tous ces échecs en BD tous publics ! A force de favoriser la collection Martin, on en vient à oublier tout le reste... et surtout que le public de ladite collection est captif, vieillissant... et pas du tout un public jeunesse (mis à part les prescriptions scolaires pour des albums mythique étudiés en cours).

      Cette nouvelle nomination me laisse espérer une bouffée d’air. Voyons maintenant les nouveaux projets et la façon de mener les collections existantes.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 3 mai 2010 à  11:52 :

        Hélas je doute qu’une personne puisse changer quelque chose au maelstrom actuel : il n’y a que l’adoration du blason et la volonté de puissance qui compte.Les éditeurs se sont coupés du public et du monde tout en croyant être mieux et plus important que le reste^^.Bonne chance tout de même !

        Répondre à ce message