Une hagiographie de Steve Job et de Apple en bande dessinée

15 juin 2011 2 commentaires

Après Lady Gaga, Angelina Jolie, Sarah Palin et Mark Zuckerberg, voici que la biographie de Steve Jobs est annoncée pour août prochain aux États-Unis.

Produite par Bluewaters production, une société spécialisée dans ce type d’ouvrages, cette BD de 32 pages écrite par C.W. Cooke et dessinée par Chris Schmidt, raconte la vie « passionnante » de cette icône de l’informatique qui a fondé les sociétés Apple et Pixar.

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai du mal à prendre cette info comme une bonne nouvelle parce que, franchement, liquider la bio de Jobs en 32 planches, cela doit être aussi passionnant qu’une notice Wikipedia.

Dans la rubrique « un livre pour rien », cela me rappelle une anecdote qui m’a été livrée par l’éditeur Jacques De Kezel (fondateur, notamment, de Super-As et de Novedi). Un éditeur iranien qui voulait complaire au pouvoir en place lui avait commandé une biographie de Mohammad Reza Pahlavi, alias le Shah d’Iran. C’était payé rubis sur l’ongle. C’est Dino Attanasio qui se serait acquitté à cette glorieuse tâche.

Imprimé en Belgique, cet album fut acheminé à Téhéran par train, et il fallut plusieurs wagons pour transporter tout le tirage. Mais nous sommes fin 1978. La cargaison arriva en Iran en même temps que la Révolution islamique. La légende raconte que l’éditeur fit disparaître discrètement tout le tirage à l’insu du nouveau pouvoir en place.

Je ne sais pas si l’histoire est totalement vraie mais elle méritait d’être racontée.

DP

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Une hagiographie de Steve Job et de Apple en bande dessinée
    15 juin 2011 07:40, par chris lamquet

    Au risque de passer pour un enchoseur de mouches tâtillon, Pixar était à sa création un département de Lucasfilm, chargé de concevoir et commercialiser du matos informatique de pointe. Job et ses brouettes de dollars sont venus plus tard...

    Répondre à ce message

  • En matière de design et de création, oui son parcours est impressionant et marquant, définitivement. Cet orphelin sorti de nul part a eu une destinée vraiment étonnante dont l’impact est international.

    Reste à voir comment c’est raconté et quel est le but de cette bio. Analyser tout l’aspect "gourou" (et le décalage avec certaines réalité) en interne d’Apple et dans le monde pourrait être un angle d’approche interessant. Comment se crée une telle "icone" (on parle en partie d’informatique après tout ;) ) dans un domaine a priori aussi peu sexy que l’industrie et le numérique ? Steve Job est réellement un personnage très particulier, extrême, pas vraiment sympathique, pourtant idolatré.

    Mais s’il s’agit juste d’énoncer des évenements les uns après les autres, en effet autant lire du Wikipedia.

    Répondre à ce message