Une série animée sur la vie d’Hergé.

22 février 2015 13 commentaires
Une série animée sur la vie d'Hergé.
Hergé a déjà été vu plus d’une fois en cameo dans un dessin animé, notamment dans la plupart des épisodes de la série TV des Aventures de Tintin (1991–1992), produite par Ellipse Nelvana...
(c) Ellipse / Nelvana

Alexis Lavillat, dirigeant du studio d’animation Normaal, qui avait déjà adapté les aventures de Snoopy pour la TV après avoir œuvré sur Gaston Lagaffe, a annoncé que le studio d’animation s’est entendu avec Moulinsart SA pour réaliser une fiction sur Hergé, mais aussi ses principaux personnages. "Un rêve absolu" a précisé Lavillat lors de la nuit Tintin à l’Espace Franquin lors du dernier Festival d’Angoulême. Il a aussi expliqué dans la foulée : "Il s’agit d’une fiction animée autour d’Hergé, autour de son œuvre, en évoquant ses principaux personnages, pas seulement ceux de Tintin, mais aussi ceux de Quick et Flupke, par exemple. Ce sera documenté, comme lui-même le faisait pour ses albums. Le public visé ? De 7 à 77 ans ! " On s’en doutait un peu...

Au total, ce sont trois épisodes de 52 minutes qui verront le jour dans l’affaire, destinés à être diffusés en prime-time à la télévision, fin 2016 ou début 2017. La phase de préparation démarrera cette année. La production, qui va employer 60 à 80 personnes sur une période de dix à douze mois, se fera l’an prochain bien sûr en grande partie à Angoulême, puisque le studio a ses murs dans la cité charentaise au sein du pôle image Magelis, mais aussi à Paris.

Les premiers contacts du studio Normaal avec Moulinsart remontent à l’an passé, au moment du festival, quand il ont montré leur travail sur Snoopy. Leur approche respectueuse de l’œuvre originale a vraiment intéressé les ayant-droits d’Hergé. "L’envie de travailler ensemble est née à ce moment-là" commente Lavillat.

Décidément Hergé et son crayon sont une mine intarissable savamment entretenue, la définition même d’un bon filon, dont on peut espérer le meilleur.

PA

Ou encore dans le film de Spielberg & Jackson, "Tintin et le secret de la Licorne", où on le voit faire le portrait de son héros. Il va avoir droit désormais à sa série personnelle !
(c) Sony Pictures Releasing France

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
13 Messages :
  • Une série animée sur la vie d’Hergé.
    22 février 2015 15:37, par Phildar

    Est-ce basé sur le livre de Colonnier ou s’en sont-ils seulement inspiré ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Ludovic Charme le 23 février 2015 à  00:15 :

      Le livre de Colonnier ? Sans blague ? Vous croyez vraiment une seconde qu’il pourrait y avoir un lien ?

      Cette série semble inspirée de la vie d’Hergé, pas besoin du pensum lourdaux de Colonnier pour ça !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Yannick le 23 février 2015 à  12:25 :

        Lourdaud avec un D pas un X, loin d’un pensum j’ai trouvé ce livre plutôt fin et subtil, pas racoleur en tout cas bien que son titre le fit craindre.

        Répondre à ce message

  • Une série animée sur la vie d’Hergé.
    22 février 2015 23:28, par Delamontagne

    Je viens de voir le Tintin de Spielberg sur TF1, que c’est poussif ! L’esprit d’Hergé est trahi, on a là un Tintin anglosaxon écrit par de grands professionnels qui s’en foutent de Tintin et troussent un scénario mal foutu fait de bric et de broc, délaissant tout ce qui fait le charme des albums. Dans les scènes d’action on a l’impression d’être dans un jeu vidéo avec la "caméra" qui tournoie sans raison.

    Finalement le film le plus fidèle à Tintin et Hergé, c’est l’Homme de Rio de Philippe de Broca (même Indiana Jones est plus fidèle à l’esprit que ce Tintin là), je comprends qu’ils aient abandonné l’idée de faire deux autres films suivant la même technique.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Jocelyn Jalette du Québec le 23 février 2015 à  21:06 :

      Bien d’accord avec vous sur la trahison de l’esprit Tintin dans ce film. Le début est bien, un bel hommage, mais ensuite ça devient n’importe quoi au scénario. Les images sont superbes, mais Tintin se perd dans une sorte de jeu vidéo (la poursuite de l’oiseau dans la ville de Bagghar et la scène de la bataille des grues est ridicule !) Le plus triste est que maintenant certains jeunes connaissent Tintin seulement par ce film et non les BD. Navrant !

      Je ne savais pas que la technique 3D avait été abandonnée... Les 2 autres films seront faits avec des acteurs ou bien complètement abandonnés ?

      Répondre à ce message

  • Une série animée sur la vie d’Hergé.
    24 février 2015 09:49, par Vlad l’empaleur de mouche

    Ca intéresse qui Hergé en 2015 ? Même Tintin ne passionne plus grand monde, alors son dessinateur.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Jocelyn Jalette du Québec le 24 février 2015 à  14:34 :

      Ça t’intéresse assez pour prendre le temps d’écrire un commentaire !

      Répondre à ce message

      • Répondu le 24 février 2015 à  17:40 :

        Hergé n’intéresse que les 55 ans et + et encore...

        Répondre à ce message

        • Répondu par Jocelyn Jalette du Québec le 25 février 2015 à  00:22 :

          C’est fatigant de voir des anonymes qui affirment n’importe quoi basé sur rien d’autre que leur opinion personnelle. Primo, j’ai 44 ans et j’ai des amis du même âge que Hergé intéresse. Et, de toute façon, le créateur des BD n’intéresse toujours que les plus vieux et les vrais amateurs d’une oeuvre. Combien de jeunes peuvent nommer le créateur de Titeuf ou de Kid Paddle ? La plupart des lecteurs connaissent un personnage, mais rarement son créateur. Et c’était pareil dans les années ’50.

          Répondre à ce message

        • Répondu par Sergio SALMA le 25 février 2015 à  10:01 :

          Savez-vous que l’on vit de plus en plus vieux ? Et que pas loin de 20% de la population aura plus de 65 ans quand la mini-série sera diffusée ? Malins les ayants droit.

          Répondre à ce message

        • Répondu par Michel Grant de Montréal le 5 mars 2015 à  19:15 :

          Salut courageux anonyme,

          On voit que le contact avec les jeunes et l’enfance est désormais chose du passé pour vous.

          J’anime des ateliers de BD dans les écoles du Québec et, lors de sondages informels au début de ceux-ci, je suis toujours surpris du nombre d’enfants qui me parle de Tintin. Ils donnent l’heure juste, et comme pourrait dire le capitaine Haddock : « Les BD ne sont pas pipées avec eux ! »

          Découverte et émerveillement sont intemporels.

          Répondre à ce message