Une statue de Bob Morane à Bruxelles

27 novembre 2008 0 commentaire
Une statue de Bob Morane à Bruxelles
Henri Vernes
(c) Nicolas Anspach

L’œil pétillant, Henri Vernes accueillait hier soir les convives dans la rhumerie exiguë de la Rue des Pigeons à Bruxelles. Le récent nonagénaire témoignait d’une vitalité et d’une santé de fer et n’hésitait pas à jouer des coudes pour se faire une place dans ce bar bondé.

On se pressait à la « Canne à Sucre » pour assister à l’inauguration d’une statue de bronze à l’effigie de Bob Morane. Celle-ci est à la dimension de l’aventurier, puisqu’elle mesure 1,87 mètres.

Le propriétaire du lieu, Jean-Claude Waver, a voulu rendre un hommage particulier à Henri Vernes en l’exposant dans son établissement. La statue a été réalisée par un jeune artiste, Olivier Detroz qui nous confie : « Je voulais que cette statue ait des proportions humaines et soit proche de l’image du personnage qu’ont les lecteurs de la bande dessinée, mais néanmoins différent ».

Dans l’œil de l’iguanodon, paru en 2002, aux éditions du Lombard, Coria et Henri Vernes ont représenté Bob Morane se rendant à la « Canne à Sucre ». En réponse à cet hommage, le Français fait aujourd’hui partie intégrante de ce lieu bruxellois…

Plusieurs personnalités avaient fait le déplacement hier : La ministre de la culture de la Communauté Française, Fadila Laanan, le marionnettiste bruxellois Toone, le journaliste Jacques Bredael, l’éditeur Claude Lefrancq, le plasticien Patryck de Froidmont et les auteurs de bande dessinée Dany et Olivier Grenson.

Olivier Detroz, Fadila Laanan, Jean-Claude Waver et Henri Vernes
(c) Nicolas Anspach

NA

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?