Vallée et Nury s’attellent à la vie ambiguë de Joanovici

17 juillet 2007 0 commentaire
Vallée et Nury s'attellent à la vie ambiguë de Joanovici
Couverture non définitive

Ainsi que nous vous l’annoncions dans une récente interview, Fabien Nury, le scénariste montant de W.E.S.T., des Brigades du Tigre, de Je Suis Légion et du Maître de Benson Gate, sortira en octobre le premier tome d’Il était une fois en France, titre sibyllin pour évoquer le charismatique Joseph Joanovici. Ce chiffonnier milliardaire, auquel on a déjà consacré plusieurs biographies, était un juif roumain devenu, a-t-on dit, l’homme le plus riche de France pendant l’occupation. Collabo, résistant, ce roi de Paris fut pour certain un criminel, et pour d’autres un héros. Enrichissement personnel, corruption de fonctionnaires, intelligence avec l’ennemi, contrebande, et même meurtre seront reprochés lors de la Libération à celui qui possédait pendant l’occupation un appartement en plein cœur de la préfecture de police. Sans rentrer dans une interprétation subjective de sa personnalité, Nury aborde les faits un par un en relatant avec un ton mesuré cette saga au thème délicat.

C’est Sylvain Vallée, où il avait repris pour 6 albums la suite de Kraehn, excusez du peu.

CLD

Lien vers le blog de Sylvain Vallée

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?