Vente de statues Geluck "customisées" au profit de la recherche médicale

4 mai 2015 0 commentaire

Philippe Geluck est une nouvelle fois sur la brèche du caritatif. Pour soutenir la recherche scientifique, il a demandé à Christie’s d’organiser une vente aux enchères avec des sculptures de son fameux Chat !

S’il en a customisé trois lui-même, il est surtout parvenu à les placer dans les mains d’artistes renommés ! Pierre Soulages, Gérard Garouste, Yan Pei-Ming, Jean-Luc Moerman, Michaël Borremans, Karl Lagerfeld (en médaillon), François Schuiten, Laurence Jenkell, Hervé Di Rosa, Ben Vautier, Isabelle de Borghrave, Jean Boghossian et Jeanne Susplugas. Rappelons-nous que Geluck est effectivement très branché "art moderne" depuis quelques temps !

Cette vente donc l’occasion d’aller admirer des associations inédites sous tous les angles... voire même de remporter ces objets uniques, tout en soutenant la recherche scientifique, ce qui profite à tous ! Comme quoi, on a beau critiquer Philippe Geluck, il faut reconnaître qu’il a un bon fond...

Vente de statues Geluck "customisées" au profit de la recherche médicale

CLD

Voir les détails de la vente

Télécharger le catalogue de la vente

Télécharger un ordre d’achat Christies par téléphone

Télécharger un ordre d’achat Christies écrit

Sur le même sujet, lire :
- Philippe Geluck doit respecter les artistes !
- Bon Dieu, la rentrée du Chat !

De Philippe Geluck, lire quelques uns de nos autres nombreux articles sur ActuaBD :
- Geluck, le bienheureux
- Philippe Geluck Grand Prix Saint-Michel 2013
- Philippe Geluck : "Enfin libre !"
- Geluck Sapiens
- Lâchez le Geluck, et il revient au galop !
- Philippe Geluck : « Je considère le lecteur comme un partenaire de la petite ‘pièce’ que je joue pour lui »
- Le Chat, Acte XVI – Par Philippe Geluck – Casterman
- Philippe Geluck (2/2) : « Le Musée du Chat est en bonne voie »
- Philippe Geluck (1/2) : « J’ai besoin de cette relation avec les autres, jusque dans la mort »
- Philippe Geluck : "Scott Leblanc est une série ’Canada Dry’ !"
- Geluck lâché dans sa nature
- Philippe Geluck va enfin faire de la bande dessinée
- Philippe Geluck : « C’est à ma mort qu’on commencera vraiment à rire ! »

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?