Voutch : un album au Cherche-Midi et une exposition à la Galerie Oblique

13 décembre 2013 10 commentaires

C’est un auteur rare et singulier, il n’avait pas publié d’ouvrage depuis six ans et nous voilà qui revient avec Tout se mérite (Ed. Le Cherche-Midi) et, dans la foulée, il expose et vend ses originaux à la Galerie Oblique de Pierre-Marie Jamet.

Voutch, vous le connaissez forcément. Il est, au même titre qu’un Sempé et un Kiraz dont il se revendique (mais aussi des cartoonists du New Yorker, de Folon, Bob Mankoff, Gary Larson, Pétillon ou Topor...), l’un de nos rares grands auteurs français de dessins d’humour. On peut le lire dans Psychologie Magazine, Lui, Télérama, Le Point, Playboy, Madame Figaro...

Ses univers longilignes, bourgeois et donc étriqués, ses gouaches minutieusement élaborées, son humour absurde sont ses armes de création massive. Cet artiste qui aimerait bien faire de la bande dessinée (il tourne autour de l’idée mais il ne l’a pas concrétisée encore) a gardé toute sa causticité et jette sur la société moderne un regard cruel pétri de bon sens. On rit à le lire, mais on en tire aussi, sur le genre humain, un constat qui fait peur.

Voutch : un album au Cherche-Midi et une exposition à la Galerie Oblique
Voutch en dédicace à la Librairie des Batignolles (Paris), le 12 décembre 2013.
Ph : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Nous l’avons interviewé. Il nous parle de son intérêt pour la BD, sur la technique de l’humour et de la gouache, et sur son métier. Rendez-vous dans quelques semaines.

DP

Exposition Voutch - 45 dessins originaux du nouvel album de Voutch,"Tout se mérite"

Du 11 au 31 décembre 2013, la Galerie Oblique

- Dédicace de l’auteur, le samedi 14 décembre 2013.

Galerie Oblique

Village Saint-Paul

17 rue Saint-Paul

75004 PARIS

01 40 27 01 51

www.galerieoblique.fr

- Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

"Tout se mérite" de Voutch.
(c) Le Cherche-Midi

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
10 Messages :
  • très très drôle ; ce dessin

    Répondre à ce message

  • ses gouaches minutieusement élaborées

    Sa gouache c’est de l’ordi depuis plusieurs années.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 14 décembre 2013 à  00:03 :

      Vous êtes mal renseigné. Allez voir la galerie Oblique au lieu de dire des bêtises.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 14 décembre 2013 à  01:37 :

        J’avais lu ça.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Chaprot le 14 décembre 2013 à  13:32 :

          Dans ce cas vous fûtes péremptoire, il eut fallu que vous écriviez : "j’ai lu que sa gouache c’est de l’ordi depuis plusieurs années, qu’en est-il ?"

          Voutch est excellent.

          Répondre à ce message

          • Répondu par H20 le 16 décembre 2013 à  20:17 :

            Un dessin un peu atypique, mais des gags excellents !

            Répondre à ce message

  • Le graphisme, le dessin, la peinture, le style utilisés par Voutch le différencient des autres. Voutch sait mettre en évidence le vide abyssale qui habite nos sociétés, à commencer par les élites (il est bien connu que la culture n’est pas le fort des nouveaux très riches).
    Si Voutch est indéniablement un grand (qui a fait école depuis), l’humour est parfois un peu "systématique" contrairement à un Sempé par exemple qui atteint, bien qu’avec des qualités graphiques bien plus limitées, les cimes de la poésie.
    Pour ce qui est de la technique utilisée par Voutch, celui-ci expliquait dans une interview parue il y a plusieurs années qu’il mettait au moins trois jours pour réaliser ses dessins/peintures au pinceau et à la gouache, avec un soin particulier apporté à la composition et au cadrage.

    Répondre à ce message

    • Répondu par LC le 26 juillet 2014 à  13:28 :

      contrairement à un Sempé par exemple qui atteint, bien qu’avec des qualités graphiques bien plus limitées

      Sempé a donc des qualités graphiques bien plus limitées que Voutch ! Quel plaisir de lire des spécialistes de votre trempe. Affligeant.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Raphael le 4 août 2014 à  14:56 :

        Sempé a un nom et comme beaucoup, il peut désormais se permettre d’avoir un dessin très relâché, et de tenir des propos tout aussi relâchés, comme par exemple le fait de dire qu’il ne dessine jamais d’après nature, mais uniquement d’imagination ... et bien, parfois le lecteur se lasse un peu ... d’aussi peu. Un peu comme un Sfar, qui a force de dire qu’il ne fait pas de crayonnés, réussi à ne plus produire que des dessins à la va-vite, ni fait, ni à faire.
        Pour en revenir à Sempé, autant les dessins des années 60 avaient de l’allure (quelle grossièreté), autant ceux d’aujourd’hui sont parfois à la limite de l’insignifiance, qui, il faut bien le dire aussi est la marque de notre époque, remarque, bien sût que vous ne manquerez pas de me retourner.
        Et pourtant, j’ai la plus grande estime pour cet artiste (ce dont tout le monde se contrefiche et ce sera là notre seul point d’accord) intemporel où l’humour est élevé au rang de poésie. N’appartenant à aucune chapelle, n’étant le suiveur d’aucun gourou, libre de marcher sur le politiquement correct et les idoles, sûr de n’être pas certain de mes propos et de leur bien fondé, je me plais à faire l’usage de ma liberté de réagir face à ce qui m’est proposé à voir, entendre, lire, et ce, en toute innocence, (ou bêtise, si vous voulez). Aussi je persiste à considérer Sempé comme un très grand mais pas comme un très grand dessinateur. Ce paradoxe devrait pourtant vous plaire.

        Répondre à ce message