XIII : Double fête au Boulevard Anspach

15 novembre 2007 0 commentaire

L’ambiance était plutôt festive, hier soir, du côté du Boulevard Anspach, à Bruxelles. Deux libraires, distant d’une cinquantaine de mètres, exposaient les planches des deux derniers albums de XIII. La galerie Daniel Maghen avait prêté le matériel nécessaire à Multi BD pour réaliser une belle rétrospective du travail de William Vance autour de l’amnésique le plus célèbre de la BD. Le dessinateur était visiblement heureux d’être la star de la soirée et de voir son travail mis en valeur de la sorte. Il était également ému en entendant les discours du Ministre Guy Vanhengel [1] et de François Pernot (Directeur général de Dargaud Bénélux et du Lombard).

XIII : Double fête au Boulevard Anspach
William Vance, Le Ministre Vanhengel et Jean Giraud.

À quelques enjambées, à la librairie Brüsel, Jean Giraud dévoilait quelques planches de la Version Irlandaise, son XIII. Ses planches sont d’une maîtrise déconcertante. Les pinailleurs y trouveront des erreurs de dessin qui ont été corrigées à l’aide de l’outil informatique par Jean Giraud. Le dessinateur voulait, semble-t-il, avoir une spontanéité dans son trait lors de l’encrage. Les auteurs étaient venus en masse pour saluer ces deux maîtres.

Les auteurs bruxellois bien sûr, mais aussi certains Liégeois ou Verviétois. Parmi ceux-ci, citons entre autres : Michel Bom, Ben BK, Bercovici, Jean-Luc Cornette, Marc Cuadrado, Dany, Christian Deneyer, Stephen Desberg, Bob De Groot, Karo, Martin Jamar, Letzer, Ralph Meyer, Olivier Grenson, Rudi Miel, Olivier Neuray Philippe Xavier, Sylvain Savoia, Chantal De Spiegeleer, Yves Sente et Philippe Wurm. Jean Van Hamme était bien entendu présent. Yves Schlirf et Christelle Hoolans, les éditeurs de la série, étaient accompagnés de leurs trois assistants pour accueillir les auteurs et les journalistes.

NA

Photo (c) Nicolas Anspach - Reproduction interdite sans autorisation.

[1Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé des Finances

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?