Zodiaque, Tomes 7, 8 et 9 - Par Corbeyran, Malisan, Defali & Ullcer - Delcourt

24 novembre 2012 0 commentaire

Zodiaque, Tomes 7, 8 et 9 - Par Corbeyran, Malisan, Defali & Ullcer - DelcourtLogiquement prévue en douze tomes ou presque [1] , la série Zodiaque, imaginée par Guy Delcourt et scénarisée par Corbeyran arrive déjà à son neuvième volume. Chaque album évoque une intrigue dont le héros appartient au signe concerné, et possède un pouvoir particulier. Dans Le jugement de la balance, dessiné par Ullcer, on navigue entre New-York et la Sicile, ambiance polar mafieux et machination habile. La technique du scorpion repose sur une détective privée opiniâtre, tenant de piéger un séducteur/arnaqueur. Changement de genre avec Le voyage du sagittaire, sorte de fable romantique et fantastique, ou un veuf inconsolable tente de changer le cours des événements par amour.

Si les scénarios de Corbeyran ne manquent pas de technique, alliant rythme et efficacité, l’inspiration ne décolle guère. Le tome 7 bénéficie d’un dessin intéressant, mais ce procureur télépathe manque de coffre. Dans le tome 8, le graphisme laisse franchement à désirer, et la personnage principale en pâtit tout au long du volume. Là encore, histoire manquant terriblement d’originalité. Et cela ne s’arrange pas dans le dernier tome paru : on baigne dans l’eau de rose durant une bonne partie du récit.

Le vague mystère lié à une femme qui récupère à chaque fin d’album les amulettes zodiacales intrigue, comme il se doit. Mais entre le dessin inégal et la relative platitude des trames narratives, une impression mitigée domine.

DT

Commander Le jugement de la balance chez Amazon ou à la FNAC

Commander La technique du scorpion chez Amazon ou à la FNAC

Commander Le voyage du sagittaire chez Amazon ou à la FNAC

A propos de la série, à lire également des appréciations plus positives des premiers tomes :
- "Zodiaque" confirme notre heureux présage
- « Zodiaque » : un concept commercial efficace de bon augure

[1un 13ème opus devrait s’ajouter

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?