Actualité

  • 18 mars 2020 2 commentaires

    Le 8 novembre 1984 paraissait dans Spirou une série de courts récits signés par le scénariste Jean Van Hamme et le dessinateur Griffo. Elle était intitulée « S.O.S. Bonheur » (Éditions Dupuis). Son sujet ? Qu’advient-il si l’ « État providence » s’applique si bien à faire le bonheur de ses citoyens que (...)

  • 16 mars 2020 3 commentaires

    « C’est comme une guerre » entend-on dire alors qu’Emmanuel Macron s’apprête à annoncer ce soir un probable couvre-feu sur toute la France. De fait, l’économie de la BD est à l’arrêt : librairies et galeries fermées, maisons d’édition et distributeurs en chômage partiel sinon complet. Les auteurs sont chez (...)

  • 14 mars 2020 13 commentaires

    René Follet vient de disparaître à l’âge de 88 ans. Tardivement reconnu, c’était un travailleur ! Il avait dessiné sans relâche aussi bien pour le « Journal de Spirou » que pour le « Journal Tintin ». Ses séries d’Ivan Zourine à Steve Severin, d’Edmund Bell à Ikar n’ont jamais été d’énormes best-sellers, mais (...)

  • 12 mars 2020 18 commentaires

    Le livre d’Alcante, Bollée et Rodier, « La Bombe » (Ed. Glénat) est sans doute l’événement BD du printemps. Ce fort volume de 450 pages en noir et blanc retrace l’histoire vraie de la Bombe atomique qui anéantit Hiroshima le 6 août 1945, ouvrant une ère nouvelle : celle de la dissuasion nucléaire. En (...)

  • 11 mars 2020 2 commentaires

    L’auteur de « L’Écume des jours » aurait eu cent ans aujourd’hui. Une célébration qui justifie la publication de bien beaux livres de bande dessinée chez divers éditeurs -pas moins de sept titres très divers et aussi intéressants les uns que les autres- écrits par Boris Vian et son double : Vernon (...)

  • 9 mars 2020 8 commentaires

    Record du monde battu : 3549 personnes déguisées en schtroumpfs se sont réunies le 7 mars dernier à Landerneau dans le Finistère, battant ainsi le record établi au Guiness Book par les Allemands de Lauchringen avec 2762 schtroumpfs au compteur. Et le coronavirus, nous direz-vous ? Jusqu’à (...)