Bourgeon / Lacroix contre Casterman

  • Dans son arrêt du 27 avril 2004, la Cour d’Appel de Paris a statué sur le différent opposant les créateurs du Cycle de Cyann à la société Casterman. Les auteurs refusaient jusqu’alors de continuer à donner vie à leurs personnages tant que les problèmes relatifs à l’utilisation de leurs oeuvres n’étaient pas réglés. François Bourgeon et Claude Lacroix ne souhaitaient pas créer "avec un fusil dans le dos", d’autant plus qu’une décision du tribunal leur imposait de fournir un nouvel album, sous astreinte de 1.000 € par jour de retard. Un état de fait rarissime dans le monde de la bande dessinée, si on excepte le conflit entre Dargaud et Goscinny, il y a une trentaine d’années ! Cette décision judiciaire semblait proprement inapplicable dans un domaine artistique où création, minutie et réflexion sont de rigueur.

  • 7 juillet 2004 0 commentaire

    Les auteurs sont à présent libres de continuer les aventures de Cyann sans la moindre menace d'astreinte financière, et peuvent publier ce nouvel album chez un autre éditeur. Maître Erik Landon déplore que : « Malheureusement, trop d'années ont été perdues, au détriment de leurs créations. François (...)

  • 7 juillet 2004 0 commentaire

    Par ailleurs, soulevant un haut-le-cœur au sein de la profession, le jugement du 30 octobre 2001 du Tribunal de Grande Instance de Paris estime que, bien que le contrat liant les auteurs à l'éditeur ne comporte aucun calendrier pour les remises des planches, le délai de trois ans depuis sa (...)

  • 7 juillet 2004 0 commentaire

    Contractuellement, l'éditeur de Bourgeon était tenu de demander l'accord des auteurs pour toute adaptation éditoriale (traductions et publications dans des langues étrangères) et l'exploitation de ses droits dérivés. "Cette clause n'a malheureusement pas été respectée par les éditeurs, explique Maître (...)

  • 7 juillet 2004 0 commentaire

    Le 11 mai 1999, François Bourgeon écrit à son éditeur pour lui faire part de son étonnement au sujet de son dernier relevé de droits. Selon lui, le manque de transparence du document confine au "surréalisme". Ainsi, selon ses comptes, près de 11.000 exemplaires semblent bel et bien avoir disparus ! Le (...)

  • 7 juillet 2004 0 commentaire

    Après avoir terminé le cinquième album de la magnifique saga Les Passagers du Vent, François Bourgeon , en 1983, confiait aux Editions Casterman le destin d'un nouveau triptyque historique, Les Compagnons du Crépuscule.

  • 7 juillet 2004 0 commentaire

    Un flou juridique existe quant à la compétence des tribunaux français concernant certains contrats liant les éditions Casterman aux auteurs. En effet, les contrats 2433 (Les Compagnons du Crépuscule), 3389 (Les deux premiers albums du Cycle de Cyann, et le hors série) et B3496 (Les Passagers du Vent) (...)