Exposition "Le Remords de l’Homme blanc"

  • Après deux très belles expositions consacrées aux œuvres des argentins Muñoz & Breccia, puis au scénariste anglais Alan Moore
    , la ville de Charleroi accueille aujourd’hui quatre artistes de renommée internationale autour d’une thématique forte : « Le Remords de l’Homme Blanc ».

    Jacques Ferrandez (Les Carnets d’Orient), Hugo Pratt (Corto Maltese), Jean-Philippe Stassen (Deogratias) et Peter Van Dongen (Rampokan) nous éclairent sur le mécanisme de représentation de l’autre, de l’autochtone, lorsque l’homme blanc cherchait à étendre son influence en colonisant l’Afrique ou l’Asie.

  • 2 février 2005 0 commentaire

    Né près de Rimini (Italie), le 15 juin 1927, et décédé le 20 août 1995 à Pully (Suisse), Hugo Pratt a, sa vie durant, cultivé l'image de l'aventurier marqué par le « désir d'être inutile », à l'instar de Rimbaud ou de Conrad. Hugo Pratt passe sa jeunesse dans le Ghetto juif de Venise, avant de suivre en 1941 (...)

  • 2 février 2005 0 commentaire

    Né le 21 octobre 1966 à Amsterdam aux Pays-Bas, d'un père hollandais et d'une mère indonésienne, Peter Van Dongen est concerné par la guerre d'indépendance de l'Indonésie. Sa mère avait subi le bombardement du port de Macassar pendant la deuxième guerre mondiale, et ce fait lui a donné l'envie de (...)

  • 2 février 2005 0 commentaire

    Né à Liège (Belgique) le 14 mars 1966, Jean-Philippe Stassen griffonne depuis son plus jeune âge. A 16 ans, il réalise son premier travail rémunéré : une histoire sur l'immigration marocaine, commanditée par une association d'extrême gauche panarabe laïque. Contrairement à ce que veut la légende, sa (...)

  • 2 février 2005 0 commentaire

    Né à Alger, le 12 décembre 1955, Jacques Ferrandez suit ses parents à Nice, où ils s'installent peu de temps après sa naissance. Après des études artistiques, il débute dans (A Suivre) en 1978. En 1980, il crée, avec Rodolphe, une série policière, « Les aventures du Commissaire Raffini », dans un style de (...)

  • 2 février 2005 0 commentaire

    Deux mouvements parallèles caractérisent le XIXe siècle : celui de l'exploration de l'intérieur des continents, d'une part ; celui de la colonisation européenne du reste du monde, d'autre part. Les deux sont liés par des liens complexes.

  • 2 février 2005 0 commentaire

    Grâce au concours de l'historien Sylvain Venayre qui en est le commissaire, cette nouvelle exposition s'inscrit dans la ligne éditoriale originale de Charleroi Images. Après les Argentins Muñoz et Breccia, le Britannique Alan Moore, ce sont quatre auteurs européens de premier plan qui sont exposés à (...)