Interviews

  • 6 février 2007 4 commentaires

    Après 1945 [1], Keiko Ichiguchi nous revient avec America, une œuvre sensible, développant l’importance du rêve comme objectif de vie : Six jeunes se côtoient, se renferment, s'aiment, s'épanchent et s’épaulent malgré les problèmes qui se dressent devant eux. En parallèle, l’auteur nous livre, via une (...)