Les Amis d’Hergé

  • Hergé, pseudonyme de Georges Remi (1907-1983), a marqué l’histoire de la bande dessinée franco-belge avec son personnage de Tintin créé pour Le Petit Vingtième en 1929. Précurseur de la fameuse Ligne Claire, il est le directeur artistique du Journal Tintin et le chef de file de l’École de Bruxelles dont font partie Edgar P. Jacobs, Jacques Martin ou Bob De Moor. Avec plusieurs centaines de références, le corpus des études hergéennes est le plus abondant du domaine francophone. il ne se passe pas une semaine sans qu’il ne s’enrichisse de nouvelles références. Un Musée Hergé s’est ouvert à Louvain-La-Neuve en 2009. L’oeuvre d"Hergé est géré par sa légataire universelle, Fanny Rodwell, et son époux Nick.

  • 20 août 1999 0 commentaire

    Cela aurait pu devenir "la" référence hergéenne ultime, la source à laquelle tout le monde aurait fait appel pour répondre à la moindre réponse relative à l'oeuvre et à la carrière d'Hergé. Par une incompréhensible accumulation d'incompétences, tant au point de vue de la traduction que du suivi éditorial, (...)

  • 20 août 1999 3 commentaires

    Hergé a-t-il pompé Jules Verne sans vergogne, de manière répétée alors qu'il affirmait ne l'avoir pratiquement pas lu ? C'est la thèse que défendent J.P.Tomasi et M.Deligne dans cet essai. Lors de la fronde des tintinologues, ils l'affirmaient bloqué par la société Moulinsart, qui détient les droits (...)

  • 20 août 1999 2 commentaires

    Vous ne trouverez pas "Tintin et l'alcool" de Bertrand Boulin en librairie. Sinon, comme moi, sous le comptoir d'un libraire goguenard, trop heureux de pouvoir faire la nique aux censeurs. C'est que ce livre a été saisi à la demande de la société Moulinsart et de la Fondation (...)

  • 20 août 1999 0 commentaire

    Il fut un album mythique, que s'arrachaient les collectionneurs. "Tintin au Pays des Soviets", qu'Hergé refusa de rééditer durant des décennies, fut sans doute le livre le plus recherché de toute l'histoire de la bande dessinée. Pas vraiment pour ses qualités graphiques ou narratives. Pas vraiment, (...)

  • 19 août 1999 0 commentaire

    Lorsqu'Hergé entame "Tintin au Pays des Soviets", il n'a bien sûr jamais mis les pieds en Russie. C'est dans un livre, un seul, qu'il trouve son inspiration. Au point d'en copier des passages complets. Ce livre, c'est "Moscou sans voiles". Sous-titré "Neuf ans de travail au pays des Soviets", il a (...)

  • 8 octobre 1998 0 commentaire

    Tchang Tchong-Jen est décédé le 8 octobre 1998.

    Ce vieux monsieur qui s'est éteint dans l'anonymat était un mythe. Une légende. C'est ce Chinois qui convainquit Hergé, en 1934, alors qu'il entamait "Le Lotus Bleu" dans la même tonalité caricaturale que ses albums précédents, de se documenter afin de (...)

  • 7 octobre 1998 0 commentaire

    Tchang Tchong-Jen est décédé le 8 octobre 1998.

    Ce vieux monsieur qui s'est éteint dans l'anonymat était un mythe. Une légende. C'est ce Chinois qui convainquit Hergé, en 1934, alors qu'il entamait "Le Lotus Bleu" dans la même tonalité caricaturale que ses albums précédents, de se documenter afin de (...)

  • 6 octobre 1998 1 commentaire

    Tchang Tchong-Jen est décédé le 8 octobre 1998.

    Ce vieux monsieur qui s'est éteint dans l'anonymat était un mythe. Une légende. C'est ce Chinois qui convainquit Hergé, en 1934, alors qu'il entamait "Le Lotus Bleu" dans la même tonalité caricaturale que ses albums précédents, de se documenter afin de (...)