1 M€ pour une planche d’Hergé appartenant au chanteur Renaud chez Arcurial : la récompense d’un collectionneur

1er mai 2016 14 commentaires
  • Hier, Artcurial a une fois de plus fait l'événement en dispersant la collection du chanteur Renaud dans une vacation qui a atteint 2.825.759€, frais inclus. La double planche de Tintin et le sceptre d'Ottokar faisant à elle seule 1.046.300€.
1 M€ pour une planche d'Hergé appartenant au chanteur Renaud chez Arcurial : la récompense d'un collectionneur
178.600€ (frais inclus) pour cette statue de Tintin par Nat Neujean.

Si pour Michel Polnareff (c’était une boutade) "Renaud, c’est une marque d’automobile", pour les amateurs de bande dessinée un peu connaisseurs, le chanteur qui fait actuellement un come-back médiatique impressionnant, c’était aussi un collectionneur éclairé.

Il avait acquis quelques-unes des plus belles pièces de sa collection auprès du libraire-éditeur belge Michel Deligne. Il n’était pas rare de croiser le chanteur à sa librairie Curiosity à Bruxelles, ou encore à la librairie Lutèce à Paris. Un vrai passionné qui vient d’être récompensé comme en témoigne la dispersion de sa collection qui vient opportunément au moment où son exposition médiatique est au zénith. Bien joué !

Le joyau de cette vente est une double planche de la séquence finale de Tintin et le sceptre d’Ottokar. Renaud l’avait achetée voici plus de trente ans auprès de la veuve du dessinateur Étienne Le Rallic (dont quelques planches, dans la même vente, se sont enlevées à quelques centaines d’euros) chez qui Hergé avait résidé quelques jours pendant la guerre.

820.000€ pour la double planche du Sceptre d’Ottokar. Jackpot !
Photo : Michel Coste

Le chanteur l’avait payée 100.000 francs soit, en tenant compte de l’inflation, environ 42.000 euros. Il en a obtenu, hors frais, 820.000€, soit 19 fois sa mise. La totalité de sa collection s’est vendue à 1,3 million, soit 500.000€ de mieux. Cette vente permettra, selon le chanteur, à sa fille de se payer son appartement. Les autres perles de la vente étaient constituées d’une statue de Tintin par Nat Neujean partie à 178.600€ (frais inclus), une planche de Quick & Flupke, partie à 95.700€. Hergé toujours au top.

Il est clair que le label "Renaud" (pas la voiture, on vous dit) a joué plein pot. La salle était bondée. Et cet afflux de badauds a impacté sur la vente. On a vu partir par exemple une dédicace d’Astérix par Uderzo, pas belle et vite faite, sur papier libre, pour plus de 4000€ !

La salle était bondée.
67.000€ pour cette très belle couverture de Blueberry. Une sacrée somme !
Source : Artcurial

L’après-midi a été marquée par la vente d’un ensemble de planches de Reiser, dont la cote monte de façon conséquente puisqu’une série de trois planches s’est vendue à 15.300€ au triple de son estimation (mais les estimations de la vente avaient toutes été très minorées, de l’avis général).

Les collectionneurs chanceux (et fortunés...) se sont arrachés quelques belles pièces dont une très belle couverture de Blueberry de Charlier et Gir partie à 67.000€, une planche de La Foire aux immortels de Bilal à 51.000€, une planche de Blueberrry - Nez Cassé à 45.900€, un calque de Bilal de la série Bleu sang à 42.100€, une planche de The Long Tomorrow de Moebius à 38.300€, une illustration d’Hugo Pratt des Helvétiques au même prix, une illustration avec le personnage d’Arzach, 24.200€, etc.

Décidément, la BD continue à bien se tenir en salles des vente. Les collectionneurs attendent avec impatience le prochain affrontement entre Christie’s et Sotheby’s où un beau nombre de pièces exceptionnelles devrait être proposées à la vente. On ne manquera pas de vous en parler.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
14 Messages :
  • L’auteur de la chanson Hexagone est décidément un redoutable businessman…

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gilles le 1er mai 2016 à  20:14 :

      Renaud est un fils de bourgeois et bourgeois lui-même qui s’est donné des allures de loubard par pur mercantilisme. Sa pose d’anarchiste (un anarchiste fan d’Hergé, c’est goûtu) n’est qu’une pose, la preuve est qu’il crache sur Mélenchon et appelle à voter Fillon (si si , le ministre de Sarkozy).

      Répondre à ce message

      • Répondu le 2 mai 2016 à  08:14 :

        En fait, il a le même profil que les auteurs de la déjà ringarde "nouvelle BD" ou "BD indé". Chanteur à la voix pourrie et aux mélodies faciles avec des thématiques qui plaisent aux journalistes. C’est un peu pareil que dessin maladroit de fainéant avec des scénarios bâclés et des thématiques qui plaisent aux journalistes.

        Répondre à ce message

      • Répondu par kyle william le 2 mai 2016 à  12:49 :

        3 lignes, 4 contre-vérités répétées de site en site par des commentateurs anonymes et ignorants. Y a sûrement des tas d’autres choses critiques à dire sur Renaud que de colporter sans cesse les mêmes âneries éculées. Pire encore que de méchancetés, le commentaire anonyme sur internet est le plus grand vecteur de banalités cuites et recuites…

        Répondre à ce message

        • Répondu par Sergio Salma le 2 mai 2016 à  13:26 :

          Tous ces commentaires ont la même odeur que les pires ragots des pires magazines écrits par les pires "journalistes". Juste des bouts de haine qui ne signifient qu’une chose : le malaise de ces pauvres personnes qui ne signent même pas leurs commentaires, honteux sans doute.

          Répondre à ce message

      • Répondu le 2 mai 2016 à  20:43 :

        Renaud est bourgeois parce que ses parents sont bourgeois, dites-vous. Et vous, vos parents sont-ils aigris, jaloux et calomniateurs comme vous ?

        Répondre à ce message

  • Pendant ce temps les auteurs contemporains se meurent dans la pauvreté et la clochardisation.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Toledano le 1er mai 2016 à  21:03 :

      Pas tous les auteurs quand même, la scénariste de Todo Loco, Lolita Séchan, va pouvoir s’acheter un bel appartement.

      Répondre à ce message

      • Répondu par simon brauman le 1er mai 2016 à  21:56 :

        Je ne reconnais plus ma bande dessinée...

        Répondre à ce message

  • Et les inévitables commentaires des aigris...
    Mais vous avez un train de retard les gars, ça a déjà été fait mille fois depuis 30 ans...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Georges le 2 mai 2016 à  07:45 :

      Alors tant pis pour l’aigri que je suis... Rappelons quand même qu’un petit coup de pouce en 2012 à Michel Deligne qui l’a fait Roi de la fête hier aurait pu sauver son commerce de la faillite et ne pas laisser les milliers de vrais collectionneurs (donc pas mercantile) orphelins d’un lieu magique. Je parle du deuxième souffle qui n’aura, hélas, jamais de troisième souffle.

      Répondre à ce message

  • Le but du collectionneur est-il vraiment de faire une grosse plus-value et d’être ainsi "récompensé" ?
    La récompense n’aurait-elle pas plutôt de trouver une nouvelle pièce rare à ajouter à se collection ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 2 mai 2016 à  23:20 :

      Il a gardé cette double page pendant plus de trente ans. La revendre après tout ce temps ferait de lui un spéculateur ? Vous allez vite en besogne. On a tout à fait le droit, au bout de tant de temps, de se lasser et de vendre pour acheter d’autres œuvres ou pour d’autres dépenses. Il aurait mis son argent dans l’immobilier ou dans de l’art contemporain en revendant trente ans après, tout le monde s’en serait foutu. Mais là il s’agit de planches d’hergé, dans une vente aux enchères en plus, alors...comme si Renaud était responsable des sommes folles que les acquéreurs étaient capables de mettre...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Sergio Salma le 2 mai 2016 à  23:43 :

        OUI ! il est aussi responsable de la pauvreté des auteurs, de la hausse des loyers et du réchauffement climatique, ce sale bourgeois . Et comme dit ailleurs par un comique, il a vendu pile au moment de la sortie de son album ; car bien entendu, il a intrigué pour que cette sortie corresponde avec une vente aux enchères, quel finaud, quelle ordure. Il s’est dit "on va m’acheter car je suis mal en point , on ne parlera que de moi, on va en faire un pastis , je suis le diable.HAHAHA ".

        Répondre à ce message