Albums

12 Rue Royale ou les sept défis gourmands - Par Richez et Efix - Bamboo

Par Patrice Gentilhomme le 15 décembre 2015                      Lien  
Par le biais d'une intrigue peu commune, cet album nous plonge avec humour dans les coulisses de la Mère Brazier, célèbre restaurant situé 12 rue Royale à Lyon.

Propriétaire de la « Mère Brazier », un établissement lyonnais de bonne réputation, Mathieu Viannay doit refuser une importante réservation par manque de place. Afin d’agrandir son restaurant, il cherche à convaincre son voisin de lui vendre son immeuble. Mais ce dernier n’entend pas le céder aussi facilement, il propose au cuisinier, un curieux marché : relever sept défis culinaires !

Comment, par la gastronomie, aider un convive atteint d’Alzheimer à retrouver la mémoire ? Comment rendre amoureux deux êtres que tout oppose ? Telles sont quelques unes des épreuves que devra surmonter notre sympathique chef-cuisinier ! Après avoir, non sans mal, convaincu ses collaborateurs, Mathieu se lancera avec fougue et énergie dans ce qui s’apparente aux douze travaux d’Hercule… en cuisine ! On l’aura compris, la suite de l’album décline sous la forme de courtes séquences l’épopée du cuisinier.

12 Rue Royale ou les sept défis gourmands - Par Richez et Efix - Bamboo

À la suite d’Un Vieux Bourgogne oublié du trio Guillot, Richez et Guilloteau et plus récemment le roman graphique d’Alexis Laumaillé, Folle Cuisine, Bamboo nous propose maintenant de suivre les mésaventures du chef lyonnais Mathieu Viannay. Après le thriller épicé de Laumaillé relatant l’amitié entre deux jeunes femmes passionnées de cuisine mêlées à de sombres trafics sur fond d’aventures culinaires et un album consacré au cépage bourguignon qui prenait des allures d’enquête œnologique, voici une série de chroniques articulées autour d’un célèbre établissement lyonnais.

La mère Brazier (1985-1977) , héroïne malgré elle de ce récit.

Avec un récit privilégiant le positif et la bonne humeur , 12 rue Royale se déguste à la manière d’un bon petit plat. On en connaît la recette : une succession de défis pas toujours sérieux mais de plus en plus extrêmes. On en apprécie les ingrédients : un scénario bien mené, une mise en page débridée voire inventive ; sans oublier le recours aux produit locaux (ici, Efix, un dessinateur installé à Lyon au graphisme solide souple respectant une certaine tradition du noir et blanc à l’ancienne). L’ensemble est présenté dans le cadre traditionnel et historique du restaurant de la mère Brazier, haut lieu de la cuisine lyonnaise.

L’ombre de cette « légende » de l’art culinaire, chez qui Paul Bocuse a appris le métier (il est, pour cet album, l’auteur d’une préface fort élogieuse ) survole à la fois la BD mais aussi l’ensemble du livre à travers la couverture et une postface faisant office de biographie de la célèbre cuisinière.

Mathieu Viannay,le vrai héros du 12 rue Royale.

Faut-il ajouter qu’on découvrira en fin d’ouvrage, outre un portrait du héros du livre, le véritable Mathieu Viannay, quelques recettes, indispensables compléments à tout ouvrage culinaire ?

Une fois de plus, Bamboo a réussi à mettre "les petits plats dans les grands" avec un album à la réalisation technique soignée et attrayante, des qualités qui rassureront les lecteurs tentés de faire la fine bouche.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Patrice Gentilhomme  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD