13/11, Reconstitution d’un attentat - Par Giudicelli & Brahy - Delcourt

13 novembre 2016 0 commentaire
  • En ce triste anniversaire, Delcourt édite un livre qui revient en détails sur les attentats du 13 novembre. Un livre choc, où les actions sont vues par les yeux des terroristes.

Voici quelques années que la bande dessinée documentaire a acquis ses lettres de noblesse. Après avoir évoqué des faits restés dans l’ombre, ou des épisodes plus anciens de notre histoire, elle commence à s’intéresser désormais à notre proche actualité.

13/11, Reconstitution d’un attentat en est sans doute le parfait exemple : ce livre de cent-vingt planches reconstitue, heure par heure et image par image, les différentes séquences des attentats qui ont ensanglanté Paris il y a tout juste un an.

13/11, Reconstitution d'un attentat - Par Giudicelli & Brahy - Delcourt

La spécialiste en terrorisme Anne Giudicelli s’est basée sur le croisement d’éléments d’enquête émanant des services judiciaires et policiers, des témoignages recueillis auprès des survivants et des proches, et des confidences exclusives recueillies par la scénariste auprès des services de renseignement français et étrangers.

Ces éléments permettent à la fois de prendre du recul pour faire les liens entre les différents attentats de ces derniers mois (de Paris à Bruxelles en passant par la cellule démantelée à Verviers), tout en se plaçant au niveau des terroristes. Si la maîtrise du sujet par la spécialiste paraît évidente, de très nombreuses notes de pages de page, pas essentielles pour la compréhension des faits, cassent malheureusement le rythme de lecture dans la première partie. Elles auraient pu être ramenées dans un petit lexique avec les principaux protagonistes en début ou en fin d’album.

Le dessin très réaliste de l’expérimenté Luc Brahy (Imago Munid, Climax, Les Champs d’Azur, Insiders Genesis) pallie ces changements de rythme. Réaliser 120 planches en un tel délai tout en assurant sa série Cognac et le tome 2 de Mission Osirak relève de la prouesse, surtout avec le niveau de détails présenté dans 13/11. Malheureusement, cette minutie ne permet pas toujours de bien distinguer tous les terroristes, présentés d’un bloc au début du récit. Mais les émotions dégagées demeurent au cœur de l’album.

L’avantage de la bande dessinée par rapport à la un documentaire de TV réside dans une reconstitution des faits dans leur enchaînement qui permet de les suivres avec précision. On regrette cependant que l’album n’ait pas choisi de débuter plus tôt dans le temps, montrant par exemple les camps d’entrainements des terroristes, ou le cheminement de ces kamikazes qui en sont venus à haïr leurs concitoyens jusqu’à les massacrer à bout pourtant.

Giudicelli ne se laisse pourtant pas prendre au piège de la seule reconstitution des attentats. Elle trace un parallèle nécessaire entre la guerre en Syrie et les attaques à Paris. Ainsi, une planche dénuée de commentaires laisse par exemple le lecteur tirer ses propres conclusions avec une belle efficacité. La scénariste souligne également le cafouillage dans la gestion des opérations, car une fois de plus, les autorités n’étaient pas préparées à de tels actes de guerre sur nos territoires.

Au final, ce livre propose un pendant aux très nombreuses évocations journalistiques de ces derniers jours. Pertinent actuellement, entre autres dans ses liens géopolitiques et son évocation de la Syrie, 13/11, Reconstitution d’un attentat va pourtant très certainement mal vieillir : par manque d’explication, certains événements présentés en images ne sont compréhensibles que parce qu’ils sont encore frais dans notre mémoire.

D’autres actes sont rapportés avec leur part actuelle de supposition, comme le rôle de Salah Abdeslam dans les attaques du 13 novembre. Mélanger ces interrogations avec des faits avérés mais qui ne sont pas expliqués ensuite (comme la carte d’identité de son frère Brahim laissée par Salah Abdeslam dans la Clio noire) égare le lecteur. Un résumé des faits dans une annexe chronologique en fin d’album aurait facilement compensé la chose. À l’aune de ces tristes événements, l’approche et le recul opérés par les auteurs de L’Esprit du 11 janvier, une enquête mythologique nous semblait plus opportuns.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Egalement aux éditions Delcourt, lire L’Esprit du 11 janvier, une enquête mythologique.

  Un commentaire ?