2012 : l’année "Wakfu" pour Ankama

14 juin 2012 0 commentaire
  • Adaptation en album et en manga, édition d'artbooks, et fin de la saison 2 de la série animée : Wakfu tape tous azimuts pour le lancement tant attendu de son jeu vidéo. Une approche cross-média exemplaire.

Après cinq ans d’attente, les fans du jeu vidéo MMOPRG [1] Dofus vont enfin pouvoir s’aventurer dans son spin-off, Wakfu, dont l’action se déroule 1000 ans plus tard. Après plusieurs remaniements, l’éditeur Ankama propose depuis février 2012 (via un système d’abonnement de 6€ par mois) la déclinaison vidéo-ludique de l’univers de la série animée diffusée sur France 3, qui a du coup pris de l’avance et en est déjà à sa deuxième saison.

Nous avons déjà parlé de l’univers de Dofus à travers notamment ses mangas (déjà 17 tomes de la série principale parue en France), l’univers Wakfu peut ainsi se lancer à son tour en manga, avec toujours Tot (directeur artistique et fondateur d’Ankama et aussi scénariste du manga Dofus) au scénario, et Saïd Sassine et Jefk au dessin.

Après avoir vaincu Qilby suite à un affrontement dantesque qui a valu à Yugo quelques vilaines blessures qui continuent d’handicaper ses pouvoirs, la confrérie du Tofu s’est dispersée à travers le monde. Mais la petite troupe se retrouve dans la joie pour célébrer l’anniversaire du jeune éliatrope et de son frère Adamaï le dragon. Tous les personnages emblématiques rencontrés au cours de leurs aventures refont leur apparition, mais ils ne sont malheureusement pas les seuls.

2012 : l'année "Wakfu" pour Ankama
Couverture du manga "Wakfu T1"
©Sassine/Ankama Editions

En effet, une mystérieuse divinité débarque et sème la pagaille en pleine réjouissance, rappelant nos aventuriers sur le chemin de l’aventure et faisant déjà au passage plusieurs victimes.

Ces nouvelles aventures se déroulent après la fin de la saison 2 de la série animée. Si la première moitié de l’album présente une ambiance très légère autour de la fête d’anniversaire, ce qui permet à tous de se familiariser avec les personnages ou de se remettre dans le bain en douceur, la deuxième partie contient déjà son lot de combats et d’introduction de nouveaux personnages.

Cette entrée en matière pour lancer une nouvelle aventure n’est d’ailleurs pas sans rappeler l’arrivée de Raditz dans la série Dragon Ball Z, qui prend en otage le fils de Sangoku venant à peine de faire son apparition devant le public. D’ailleurs, le scénario de Wakfu prend plaisir à aligner les clins d’œil, allant même jusqu’à pasticher le personnage de Chun Li du jeu vidéo Street Fighter de Capcom.

Un extrait du manga "Wakfu T1"
©Sassine/Ankama Editions

L’album met ainsi du temps à démarrer, mais une fois lancé, il procure le même effet qu’un épisode de la série : un dosage efficace entre une dimension épique et de l’humour potache, avec en prime quelques changements pour certains membres de l’équipe qui rajouteront du sel à leurs aventures.

Le coffret 3 DVD de la saison 2 de la série "Wakfu"
Couverture de "Making of Wakfu T8"
©Ankama Editions

Loin de se cantonner au manga, Ankama décline aussi l’univers en albums plus traditionnels, avec la série Wakfu destinée à un plus jeune public, et la collection Wakfu Heroes comprenant des albums consacrés à plusieurs personnages emblématiques de la série (Le Corbeau Noir, Percimol, Remington).

Plusieurs séries supplémentaires ont déjà commencé à être publiées, comme Les Chroniques de Wakfu (qui n’a qu’un seul tome, paru il y a déjà plusieurs années), L’île de Lorose, ou les deux tomes plus violents des Larmes de Sang.

Ankama édite aussi une série d’artbooks consacrés à la série animée : les Making of Wakfu (huit tomes parus pour l’instant). Ces livres ponctués d’anecdotes de graphistes et techniciens ayant travaillé sur les épisodes, accompagnés de beaucoup d’images finalisées, études de personnages, storyboards et croquis de décors, sont une mine d’information pour les fans mais s’adressent aussi aux graphistes et techniciens travaillant dans le monde de l’animation. Chaque livre est édité en format horizontal, et s’articule autour de deux ou trois épisodes chacun, ce qui permet de revenir en détail sur chaque épisode de la série.

Extrait de "Making Of Wakfu T8" : La création d’un décor d’un épisode.
©Ankama Editions

L’esprit anti-langue de bois permet de revenir parfois sur certaines difficultés rencontrées par l’équipe, qui a appris sur le tas à respecter des délais, trouver un rythme, introduire une trame narrative, puisqu’il s’agissait de la toute première série d’animation du studio.

Présent au festival d’Annecy, Tot et son équipe vont prochainement utiliser d’autres cordes à leur arc car d’autres adaptations animées de l’univers qui ont fait leur renommée sont en préparation, sur des écrans plus larges que le medium télévisuel.

La bande-annonce du manga Wakfu :

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le site de l’univers Wakfu

Commander "Wakfu T1" chez Amazon ou à la FNAC

Commander "Making of Wakfu T8" chez Amazon ou à la FNAC

Dofus livre ses secrets

Dofus passe le cap du million d’exemplaires vendus

[1"Massively Multiplayer Online Role Playing Games" signifiant "jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs."

  Un commentaire ?