2112 : l’autre John Byrne à retrouver chez Delirium

25 juin 2019 0 commentaire
  • Iron Man, les Fantastic Four, Superman, les X-Men, Judge Dredd, Captain America, Iron Fist, She-Hulk, Spider-Man... John Byrne aura travaillé sur les plus grandes icônes du monde des comics, livrant même certaines de leurs plus belles aventures. Mais la carrière de l'artiste ne se résume pas qu'à cela...

Au début des années 1990, de nombreux artistes fuient les "Big Two" - Marvel et DC Comics - cette décennie verra une explosion de la bande dessinée indépendante ou "d’auteurs" avec le lancement d’Image Comics et du label Vertigo chez DC. C’est chez l’éditeur Dark Horse que Byrne décidera de poser ses valises pour lancer ses Next Men, un projet refusé par DC Comics quelque temps plus tôt.

2112 : l'autre John Byrne à retrouver chez Delirium
Un héros dans la veine du "super-flic" rappelant Robocop ou Judge Dredd.
© Delirium / Dark Horse

S’inscrivant dans la continuité de ses travaux précédents, et en particulier de ses X-Men, cette série permet à l’auteur d’exprimer tout son talent et ses envies sans un éditeur pour le brider. Une œuvre incontournable pour les fans de comics et de l’auteur, à retrouver prochainement chez l’éditeur Delirium qui se fait un malin plaisir à publier certaines des plus belles pépites oubliées de la bande dessinée U.S. Pour patienter, nous vous invitons à (re)découvrir retrouver 2112, un récit auto-contenu entièrement signé de la main de l’auteur et qui préfigure la série Next Men.

Dans un monde futuriste où l’humanité s’est relevée d’une grande catastrophe, l’ordre est assuré par Safeguard, une sorte de police privatisée. Mais dans cet avenir finalement bien moins utopique qu’il n’y paraît, les laissés-pour-compte réclament justice.

© Delirium / Dark Horse

2112 est un récit d’anticipation prenant place dans une société entre utopie et dystopie, qui rappellera tour à tour Judge Dredd, Robocop ou encore les X-Men. L’histoire est peut-être un peu condensée et se déroule trop rapidement, mais l’auteur mène bien son récit et on se laisse emporter par l’album. C’est un aperçu très alléchant de ce que peut produire un John Byrne sans contrainte, un peu plus sombre que l’accoutumée. Il n’oublie d’ailleurs pas d’y insérer un sous-texte politique toujours d’actualité aujourd’hui.

Il n’est pas nécessaire de préciser que les planches de Byrne sont sublimes, surtout que l’auteur s’amuse à donner vie à un univers de sa création, foisonnant de concepts géniaux, il y a même des dinosaures !

Comme à son habitude, Delirium offre un écrin de qualité à ce récit. On y retrouve ainsi des planches originales de l’artiste ainsi qu’une bibliographie sélective pour se plonger dans la longue carrière de John Byrne. Une mise en bouche qui donne furieusement envie de (re)découvrir les Next Men.

Des dinosaures par John Byrne, cela ne se refuse pas.
© Delirium / Dark Horse

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

2112 - John Byrne (scénario et dessin) - Steve Oliff (couleurs) - Virgile Iscan (traduction) - Delirium - 88 pages - 15,00 € - sortie 7 juin 2019

Contenu vo : John Byrne’s 2112 #1 publié aux U.S.A. par Dark Horse

  Un commentaire ?