9e Rencontres Chaland de Nérac : Les bandes dessinées de Loustal, entr’autres choses…

1er octobre 2016 2 commentaires
  • C’est devenu maintenant un rendez-vous incontournable de ce début d’automne : les Rencontres Chaland qui réunissent chaque année dans la vallée d’Albret, le fin du fin des compagnons de la Ligne claire, d’André Juillard à Charles Berberian, de Serge Clerc à Jacques Ferrandez, de Catel à François Avril, dans une programmation qui vise plus large, composée d’illustrateurs, de Joëlle Jolivet à Götting, de Dominique Corbasson à Frédéric Poincelet et de créateurs de différents horizons et de différentes disciplines : sculpture, spectacle vivant... Avec Loustal en ligne de mire, un artiste qui, depuis longtemps, concilie la bande dessinée avec ces autres arts narratifs comme la peinture ou la photographie.

En dépit du soleil, de la joliesse de la petite ville de Nérac accrochée aux bords de la Baïse, de la douceur étonnante de ce début du mois d’octobre, d’une programmation cette année encore ouverte et curieuse, l’ambiance n’était pas particulièrement souriante hier soir lors de l’inauguration des Rencontres Chaland. En effet, on avait appris dans la journée que l’un de ses fidèles qui devait être présent cette année encore, Ted Benoît, le dessinateur de Blake & Mortimer et le créateur de Ray Banana, venait de décéder

9e Rencontres Chaland de Nérac : Les bandes dessinées de Loustal, entr'autres choses…
Isabelle Chaland-Beaumenay ouvre ses Rencontres en présence de Loustal, invité d’honneur, et des édiles locaux.

Mais il nous faut bien effacer les idées noires et les paysages contemplatifs et apaisés de Loustal, souvent soulignés par un beau texte poétique, nous y aidèrent grandement. «  C’est la première fois que l’on me fait une exposition de bande dessinée, à l’exclusion de toute illustration ou de toute peinture  » nous dit l’artiste chez qui Isabelle Chaland-Beaumenay est venue piocher des planches pendant près de trois jours.

L’ensemble est impressionnant : près de 160 planches sont accrochées à la Galerie des tanneries, rue du prieuré, sur deux niveaux, y compris les premières publiées dans le fanzine lycéen de Sèvres Cyclone où le nom de Loustal est associé à celui de Tito (Tendres Banlieues), rencontre à priori improbable, et pourtant…

Le lien entre Loustal et Yves Chaland ? L’auteur de Black Dog (album scénarisé par Götting qui vient de paraître chez Casterman) l’explique simplement : « Je lui demandais conseil lorsque je devais faire des bandes dessinées.  » Il y a toujours eu entre les deux hommes un profond respect qui se prolonge encore aujourd’hui.

Loustal, hier dans son expo.

Mais il y a bien d’autres expos à Nérac (six en tout) : Une rétrospective Götting au Château Henri IV, une expo-hommage à Hubert Mounier au cinéma Le Margot, une expo Malabar autour du livre d’Alain Lachartre à la Galerie Sèderie, l’expo des lauréats des Prix Jeune Albert 2016 : Edith (Le Jardin de Minuit) et Benjamin Renner (Le Grand Méchant Renard), Prix Petit Albert, à la Médiathèque et pour la première fois une exposition internationale sur la Nouvelle Bande Dessinée mexicaine qui parcourront toute la ville.

Les animations ne manquent pas : autour notamment de Os Court ! de Joëlle Jolivet et Jean-Luc Fromental, avec un spectacle musical prévu ce samedi soir, des rencontres en pagaille et un grand espace librairie où les festivaliers peuvent s’abreuver en nouveautés.

Cliquez pour voir le programme complet

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Rencontres Chaland à Nérac
Jusqu’au 2 octobre 2015.

SUIVEZ LE BLOG DES RENCONTRES CHALAND ANIMÉ PAR JEAN-CLAUDE GÖTTING & FRANÇOIS AVRIL

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

 
Participez à la discussion
2 Messages :