A certain magical Index, T6 - Par Kamachi & Kogino - Ed. Ki-Oon

11 avril 2013 1 commentaire
  • L'absence de Tôma et Index, les héros de la série, laisse place aux protagonistes, pourvus, il faut en convenir, d'un certain charisme. Un choix judicieux malgré une absence apparente de structure.

La cité académique voisine de Tokyo propose aux étudiants en sciences des disciplines bien particulières telles que la télékinésie et la pyrokinésie.

Tôma, un jeune étudiant, est quant à lui doté d’un don extraordinaire : celui d’annuler tout pouvoir surnaturel. Cependant, cette capacité incroyable ne lui attire que des ennuis car, à chaque fois qu’il utilise son énergie, celle-ci se retourne contre lui !

Sa rencontre avec Index, une jeune nonne spécialiste en sciences et sorcellerie va le mener dans des recoins insolites. Tôma se retrouve obligé à affronter deux ennemis, l’und ’entre eux n’hésitant pas à enlever Index. Démarre alors une course effrénée, à cent à l’heure !

A certain magical Index, T6 - Par Kamachi & Kogino - Ed. Ki-Oon

Nous retrouvons dans ce volume des protagonistes connus, tels que le clone de la petite Misaka, l’enfant qui souhaite le soutien de Tôma afin qu’il la protège de ses pouvoirs bienfaiteurs, ou encore Accelerator, ce jeune garçon agressif, dépourvu de toute morale, qui se retrouve soudainement affligé par la culpabilité de ses crimes antérieurs.

Les lecteurs devront donc s’accommoder de l’absence des personnages centraux que sont Tôma et Index (ils n’apparaissant que brièvement sans réellement marquer le récit), tout au long de ce sixième tome.

La qualité graphique de Chuya Kogino est certes classique, mais d’une manière générale, elle s’accorde fort bien à l’histoire, notamment lors de scènes d’actions mouvementées et soutenues.

On regrette cependant le manque de structure de cet épisode : la trame évolue en dent de scies, ne laissant apparaitre l’argument de intrigue par intermittence, sans convaincre lorsque, par hasard, elle apparaît.

Heureusement, la seconde partie semble amener une suite plus appréciable. A certain magical index est un bon divertissement qui ne prétend pas au chef d’oeuvre.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander A certain magical index T1 sur Amazon ou à la FNAC

- Le T5 sur Amazon ou à la FNAC
- Le T6 sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Je ne sais pas s’il y a vraiment un problème de structure dans l’histoire de ce volume (assez simple et classique en soi), mais clairement la rédemption d’Accelerator est un peu abrupte. Néanmoins le tout repose sur sa nature solitaire/isolée, qui est rappelé tout le long. C’est ce qui sert de pivot à cette rédemption et sur ce point, je trouve qu’on ressent assez bien cette solitude subie.

    En tout cas, il rejoint désormais le club de Tôma : gardiennage de gamine turbulente !

    Répondre à ce message