Albums

« A short Story - La véritable histoire du Dahlia Noir » - Par Run et Florent Maudoux - Éd. Label 619/Rue de Sèvres

Le 15 janvier 1947, le cadavre d’une jeune femme atrocement mutilé est découvert dans la banlieue de Los Angeles. Toujours au rang des « Cold Case », le meurtre d’Elisabeth Short, alias le Dahlia Noir, continue de fasciner l’Amérique, que dis-je, le monde ainsi que de nombreux artistes.

Après d’innombrables articles de presse, plusieurs adaptations au cinéma (dont celle de Brian de Palma) ou en littérature (avec le livre de James Elroy), c’est une nouvelle version du Dahlia noir que nous propose Run et Maudoux. Un album qui conjugue les qualités du roman graphique et celles du dossier documentaire.

« A short Story - La véritable histoire du Dahlia Noir » - Par Run et Florent Maudoux - Éd. Label 619/Rue de Sèvres
L’album se présente comme un dossier très documenté.

Short Story n’est pas une enquête policière de plus, mais bien un retour détaillé sur l’itinéraire d’une jeune femme qui quitte son Massachusetts natal pour tenter sa chance dans la ville de tous les rêves, de tous les espoirs... Los Angeles !

Comme tant d’autres, Elisabeth envisage de devenir une star hollywoodienne.
Mais, en dépit de son physique avantageux doté d’une beauté ingénue, celle qu’on appelle le « Dahlia noir », en raison de son célèbre tatouage sur la cuisse, connaît, surtout, une succession de galères et de désillusions avant une fin particulièrement atroce.

Dans cet album, on ne cherche donc pas à élucider ce crime, aussi horrible que mystérieux, mais plutôt à restaurer une image plus conforme à la réalité de cette petite provinciale, sans doute trop naïve, perdue dans un monde trop grand pour ses rêves de midinette.

Run a donc choisi de décrire point par point, et ce au plus près des faits, les trois mois qui ont précédé l’assassinat. Un colossal, et véritable travail d’enquêteur qui a obligé l’auteur de Mutafukaz à recouper des centaines de témoignages, de rapports de police et autres coupures de presse.

Le recours à une imagerie glamour très en vogue à l’époque a également participé de la création du mythe.
Visuel d’un ex-libris de F. Maudoux

Considérée tour à tour comme starlette, qualifiée de traînée voire de prostituée, la figure de la jeune femme a souvent été brouillée, transformée et... fantasmée ! En relisant les dossiers déclassifiés du FBI, les auteurs nous renvoient une image d’Elizabeth plus humaine et, sans doute, plus conforme à la réalité. Des reproductions de journaux d’époques et les portraits des principaux protagonistes viennent rythmer et chapitrer la bande dessinée, qui se présente d’abord comme un dossier fourni, très documenté proposant différentes entrées dont une fiche détaillée pour chaque suspect en fin d’album.

Les planches s’apparentent presque à un supplément tant le dossier est dense et précis. Florent Maudoux y décline les derniers jours de la vie de la jeune femme avec son style propre, toujours proche d’un hyperréalisme coloré et lumineux, bien que jouant avec les codes du polar noir américain, ce qui ajoute de la crédibilité à ce qui s’apparente à une reconstitution historique. La restitution des ambiances et des lumières joue aussi bien sur un esthétique glamour que sur un côté un peu kitsch, vintage.

L’alternance des planches dessinées et des pages documentaires donne un rythme particulier à cet album original.

Le format généreux (240 par 320 mm) met particulièrement en valeur les extraits de presse, il valorise les décors et les planches dessinées, l’ensemble est consistant (112 pages dont 16 d’enquête) et la réalisation s’avère particulièrement soignée (dos toilé, qualité du papier et grand soin apporté aux reproductions), ce qui n’étonnera pas les habitués du Label. Tout cela fait de ce livre un objet éditorial inédit et original. Ne reste plus qu’à vous saisir de votre pipe et votre loupe pour, enfin, rendre justice au Dahlia Noir.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782810203017


Dans la rubrique Albums
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Salon
du 27/08/2022 au 28/08/2022
BD Plage à Sète (Hérault)
Agenda BD septembre 2022
Du 8 au 24 septembre 2022,
du 8/09/2022 au 24/09/2022
Exposition-vente - Antonio Cossu - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD