Newsletter ActuaBD

Ab Irato, T. 3 : L’Enfant prodige - Par Thierry Labrosse - Vents d’Ouest

  • Enfin la conclusion d'une série dotée de l'un des plus beaux graphismes de la bande dessinée française d'anticipation !

Montréal, 2111. Le niveau de l’eau a dramatiquement monté, la population mondiale a chuté de 12 à 3 milliards. Dans les villes aux rues immergées, les habitants s’organisent pour continuer à vivre. Mais certains mieux que d’autres ! En effet, 0,3 % de la population a accès au précieux vaccin de rajeunissement. Ainsi, tandis que les masses se battent pour survivre dans ce nouveau monde sinistré, de rares privilégiés peuvent vivre jusqu’à 200 ans…

C’est dans ce Montréal au bord de l’implosion que débarque Riel Beauregard, jeune homme optimiste qui fuit sa vie à la campagne. Mais il est immédiatement plongé dans la tourmente : les attentats, le couvre-feu, et la jolie Neve qu’il venait à peine de rencontrer a été prise en otage ! Elle et d’autres innocents sont parqués dans le vieux Montréal par des rebelles prêts à tout. Impuissant, révolté lui aussi, Riel apprend par la police la mise en place d’une purge systématique : plus aucune trace, plus aucun témoin, ni rebelles, ni otages…

Va-t-il prendre en main son destin ? Et d’où vient cette mystérieuse jeune femme dotée de capacités physiques hors normes ?

Ab Irato, T. 3 : L'Enfant prodige - Par Thierry Labrosse - Vents d'Ouest

L’impressionnante couverture du tome 2

Après avoir entamé sa collaboration avec Arleston sur Big Hunters, le Canadien Thierry Labrosse l’a poursuivie pendant sept ans sur cinq tomes de Moréa, cette héroïne d’un récit d’anticipation particulièrement enlevé. Après avoir clôturé un premier long cycle, il décide de se consacrer à une nouvelle série qu’il veut mener en solo, Ab Irato (sous le coup de la colère). D’emblée, son graphisme s’impose et rayonne, dès le premier tome : les grandes cases, dont il réalise le dessin mais aussi la couleur, dégagent pleinement l’émotion dans un rythme progressif qui envoûte le lecteur.

Sans renouveler le genre de l’anticipation, Labrosse signe une histoire pleine de suspense, dans laquelle les personnages évoluent de manière à la fois forte et authentique. Les grands enjeux sont décris en filigrane, pour mieux comprendre les motivations de chacun. Seul petit regret : un délai non négligeable, mais ô combien compréhensible, entre les tomes : deux ans entre les deux premiers, puis trois ans pour cette conclusion. Mais cela fait, le lecteur n’a maintenant plus aucune excuse pour ne pas profiter de ce récit graphique hors du commun.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Lire les premières planches de l’album

 
Newsletter ActuaBD