Adieu, Chunky Rice - Craig Thompson - Delcourt

20 septembre 2002 0 commentaire
  •  Cette histoire d'une tortue partie courir le monde pour ne pas mourir d'ennui dans son tranquille pays est tout sauf le gentil conte pour enfants que la couverture semble annoncer. Au contraire! C'est un roman dense où, en une succession d'émouvantes tranches de vie, vont être racontés les destins étranges, dramatiques ou tout simplement banals de personnages tendres et perdus dans le monde moderne.


- Tu es comme une petite fleur devenue trop grande pour son pot et qui a besoin d’être transplantée pour continuer à pousser... C’est ça, Chunky ?
- Oui. Mais je ne veux pas t’abandonner, Dandel... Je veux t’emmener avec moi. Viens avec moi !
- Je ne peux pas. C’est chez moi ici.

La décision de Chunky est prise. Il veut partir. Il va quitter sa petite vie tranquille et laisser derrière lui don amie, Dandel la souris. Demain, il prend la mer...
Partagé entre la joie et la tristesse, Chunky va découvrir plusieurs mondes : le vrai, qu’il rêvait de parcourir et qui s’offre enfin à lui ; le sien, son univers intérieur fait d’amour, d’amitié et de souvenirs ; et celui des autre gens, mystérieux, surprenant et parfois inquiétant.

Craig Thompson est né à Traverse City au Michigan et a grandi dans une ferme isolée du Wisconsin. Il intègre une école d’arts graphiques à Milwaukee mais faute de moyens financiers, il enchaîne les petits boulots mal payés pour financer sa passion du dessin.

Il commence par dessiner quelques strips représentant ses amis, puis écrit Chunky Rice, initialement prévu sur une trentaine de pages. Spécialiste des récits-fleuves, le style autobiographique qui prédomine au travers de ses BD-romans est une sorte de transcription de ses souvenirs.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Un livre attachant, nostalgique et triste, mais tellement vrai ! Par petites touches, des tranches de vie de quelques pages, Craig Thompson nous raconte les événements du quotidien qui émeuvent, les petits drames de l’enfance qui marquent à jamais et hantent les vies d’adulte. Comme la terrible histoire de ce petit garçon obligé de noyer les chiots de sa chienne et qui ne s’en est jamais remis. Le style graphique adopté par l’auteur étonne un peu au début, mais une fois passé l’effet de surprise, on se laisse emporter par la tendresse générale, point commun entre tous ces personnages. Et l’on se sent bien en le refermant.

Lire un extrait

  Un commentaire ?