Afterschool Charisma – Tome 3 – Par Kumiko Suekane – Éditions Ki-Oon

21 janvier 2012 0 commentaire
  • Se découvrir un sosie au milieu d'une multitude de clones peut causer des troubles de la raison. Attention au mal de tête!

Shiro pensait être le seul humain non dupliqué de l’école St-Kleio avant qu’il ne se retrouve nez à nez avec un clone qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Cela juste avant le gala où les étudiants, clones de personnages célèbres, doivent présenter un projet leur permettant de continuer l’œuvre de leurs originaux et donc de les surpasser. Mais une virulente attaque de l’extérieur va confronter l’établissement et ses élèves à une crise aiguë.

L’aspect psychologique du personnage principale, le jeune Shiro, est plutôt bien rendu. Les autres personnages sont assez difficiles à reconnaître, surtout si on cherche des ressemblances avec les grands hommes dont ils sont sensés prolonger l’existence. Le fait qu’ils soient assez lisses d’apparence va par contre dans le sens d’une juxtaposition d’objets qui sont remplaçables par d’autres de même valeur à tout moment. En effet, les clones sont créés pour l’usage qu’en font les humains, tout clone défaillant ou inutile se doit d’être immédiatement supprimé. Le droit à l’erreur ne leur est pas donné. Les clones ne sont pas des exemplaires uniques mais des produits de fabrication courante et de consommation, un capital d’investissement privé qui est soumis à rentabilité. On voit pointer ici une critique d’une société où même la vie est devenue une marchandise.

Shiro qui se plaçait comme le seul humain réel de l’école se trouve confronté à une interrogation sur sa nature. Malgré son amitié pour les clones, le fait qu’il puisse être unique le mettait au-dessus d’eux. Même si on pouvait s’attendre à plus de puissance dans ce questionnement métaphysique, on peut apprécier le côté toujours léger du raisonnement.

Ce gain de profondeur va nécessairement modifier sa vision du monde. Qui est-il et pourquoi est-il là ? Le contexte de crise violente dans l’école va peut-être permettre aux auteurs de mettre en avant certains personnages prometteurs et d’avancer dans le développement de leur histoire. Cette double phase de trouble peut rompre le schéma dichotomique de confrontation entre l’homme et la machine organique.

Des questions auxquelles les auteurs devront bien répondre et qui donnent envie de continuer. Un titre plein de qualités en dépit d’une intrigue inégale.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?