Aire libre maintient le Cap !

19 janvier 2005 0 commentaire
  • La collection Aire Libre est devenue au fil des ans un véritable label de qualité, un écrin accueillant des récits plus personnels ou plus littéraires. Initiée par {{Jean Van Hamme}} (alors directeur des éditions Dupuis) et le regretté {{Philippe Vandooren}}, la collection {Aire Libre} a été dirigée ces dernières années par {{Sébastien Gnaedig}}. Après son départ de Dupuis pour redonner vie au label Futuropolis, {{Louis-Antoine Dujardin}} a repris le flambeau au milieu du mois d'octobre.

Ce jeune responsable éditorial accompagne donc les auteurs dans leurs projets. « Cette collection est un véritable label de qualité, explique-t-il avec passion. Son parcours se caractérise par une très grande exigence, ce qui entraîne une grande émulation auprès des auteurs qui fournissent le meilleur d’eux-mêmes ».

L’année s’est ouverte avec la publication du Chant des Baleines réalisé par Baudoin. Le graphisme si pictural de l’auteur s’ouvre à un plus grand public, et sert à merveille une histoire riche abordant des thèmes proches des grandes questions humaines.

Aire libre maintient le Cap !
Luna Almaden - Extrait.
(c) Clarke, Lapière & Dupuis


Luna Almaden sera sans doute le récit qui suscitera le plus de curiosité des bédéphiles. Clarke, le dessinateur de Mélusine s’essaie au dessin réaliste ! A vrai dire, les planches témoignent que ce n’est pas vraiment un vulgaire essai, mais plutôt un coup de maître. Le dessinateur parvient à retranscrire l’univers d’une jeune aveugle avec beaucoup de sensibilité. « L’émotion sera au rendez-vous », promet Louis-Antoine Dujardin. Denis Lapière, grand habitué de la collection Aire Libre, signe le scénario de ce thriller paranoïaque.

Au mois de mars paraîtra également le nouveau diptyque de Jean-Claude Servais. L’Assassin qui Parle Aux Oiseaux raconte le difficile retour au village d’un homme. Blaise Van Hoppen se retrouve enfin libre après douze ans de prison. La population du village ne voit en lui que l’assassin qui revient sur les lieux de son crime... L’homme essaie de refaire sa vie, avec l’aide de ses plus proches alliés, les oiseaux. Ce récit sera une véritable ode à la nature. Le second et dernier tome de L’Assassin qui Parle Aux Oiseaux devrait paraître en novembre 2005.

L’Assassin qui Parle Aux Oiseaux
(c) Servais & Dupuis

Le tant attendu deuxième et dernier tome du Vol du Corbeau sortira également au milieu du printemps. Avec Le Sursis et le premier tome de ce nouveau diptyque, Gibrat a su démontrer qu’il s’imposait une très grande exigence graphique et narrative.

Eric Stalner (Le Roman de Malemort & La Croix de Cazenac) débarque aux éditions Dupuis en compagnie de la scénariste Aude Ettori ! En avril, ils signeront Ange Marie, un récit poétique en un volume. Un soldat, démobilisé après la première guerre mondiale, retrouve le goût à la vie grâce à un sculpteur...

En juin paraîtra L’Aigle Sans Orteils, le nouvel album de Christian Lax. Au début du siècle passé, un jeune garçon ravitaille jour après jour un observatoire niché au sommet du Pic du Midi. Il souhaite se constituer un pécule suffisant pour se payer un vélo et devenir coureur sur le Tour de France. Il parviendra a ses fins, et s’engagera sur le tour pour la première fois en tant que « coureur isolé » en 1912. « Les isolés disputaient la grande boucle en tant qu’indépendants, raconte Christian Lax. Ils ne faisaient partie d’aucune équipe et devaient se charger eux-mêmes de leur ravitaillement, de leurs soins et de leur hébergement à chacune des étapes ». Il s’agira d’un travail en couleurs directes, dans un style proche de celui qu’il avait utilisé pour Azrayen (avec Frank Giroud). Le Choucas, quant à lui, reviendra en janvier 2006.

Oscar Zarate (Petits Meurtres, avec Alan Moore) s’associe à Carlos Sampayo pour raconter la vie de bohème de trois artistes vivant à Paris. Ce livre, intitulé simplement Trois Artistes à Paris, sera publié en septembre.

Le troisième et dernier album du Photographe (Guibert, Lefèvre & Lemercier) devrait débarquer le mois suivant dans les librairies. Le personnage principal quittera la mission MSF, et arpentera seul l’Afghanistan. « Ce livre devrait demander un plus grand travail graphique de la part d’Emmanuel Guibert, souligne Louis-Antoine Dujardin. Les réserves de pellicules photographiques de Didier Lefèvre se sont amenuisées dangereusement à ce moment-là du voyage. Emmanuel Guibert va devoir recomposer des images en fonction des souvenirs de son collaborateur ». Un DVD devrait probablement être offert avec ce troisième album. Il comportera des films réalisés par des employés de MSF lors de cette mission en Afghanistan en 1986.

Enfin, le mois de décembre marquera la grand retour de Pierre Makyo dans la collection Aire Libre. Après Un cœur en Islande, l’auteur signera Une Porte au Ciel. Une belle histoire qui racontera l’itinéraire quelque peu chamboulé de trois nanas confrontées chacune à un problème : l’une à l’inceste ; la deuxième, aux difficultés scolaires ; et la dernière au suicide. Elles se rencontrent, décident de fuguer... et trouvent refuge dans une ferme familiale qui comporte un pilier celtique. Celui-ci permet de rentrer en contact avec des personnes décédées.

Les deuxièmes albums de Muchacho (Emmanuel Lepage),Le Croquemitaine (Lebeault et Filippi) et de L’Enragé (Baru) devraient paraître en 2006. Emmanuel Moynot (Nestor Burma) devrait faire son entrée dans la collection Aire Libre. David B y signera très probablement un nouvel album ! On peut donc constater que la collection Aire Libre publiera de beaux récits durant cette année 2005, et les albums annoncés pour l’année suivante sont d’ores et déjà alléchants.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?