Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Akatsuki T1 - Par Motoki Koide - Pika Edition

28 décembre 2015 0 BD d’Asie par Aurélien Pigeat
🛒 Acheter
  • Maladies mortelles aux formes diverses, les akatsuki transforment en monstres ceux qu'ils contaminent. Seuls des médecins guerriers, les kiriishi, peuvent lutter contre ces infections. Hibiki et Kirisa, deux jeunes gens que tout semble opposer, viennent de s'engager sur cette voie qui s'annonce aventureuse et périlleuse.

Elle n’aurait pas pu tomber plus mal. Kirisa doit faire avec Hibiki pour ses grands débuts en tant que kiriishi. Et la jeune femme se montre aussi dévouée, investie et intègre que le jeune homme désinvolte, intéressé et égoïste. Il leur faut pourtant faire équipe, et les temps sont durs pour le tandem : leurs premières missions leur rapportent à peine de quoi se nourrir.

C’est que Kiriishi n’est pas un métier comme les autres. Il faut être capable d’identifier les causes de contamination et faire preuve d’aptitudes au combat lors des confrontations avec les êtres infectés, changés en créatures terrifiantes. En outre, le salaire est indexé sur le type d’Akatsuki guéri et récupéré lors de "l’akasection", la procédure de soin. Car c’est l’essence de la maladie qui, revendue à l’office central des kiriishi, vaut rétribution.

Le monde ainsi gouverné par la menace des akatsuki - et assez habilement introduit dans ce premier volume - sert donc de prétexte à mettre en œuvre ce qui s’annonce a priori comme un shonen de combat assez classique. Pour le moment, l’intérêt principal réside dans le design et la diversité des créatures rencontrées et dans une mise en œuvre des codes nekketsu [1] plutôt efficace.

Akatsuki T1 - Par Motoki Koide - Pika Edition
Un individu infecté par un akatsuki
Akatsuki T1 © Motoki Koide / KODANSHA

Mais le souci vient pour le moment d’un manque d’originalité dans la caractérisation des personnages et dans la construction d’une véritable intrigue. Si les deux héros demeurent sympathiques, ils apparaissent avant tout comme très archétypaux et, surtout, le lecteur aura du mal à ne pas voir dans Hibiki un ersatz de Naruto, tant dans le comportement que dans le graphisme.

C’est dommage car en fin de volume, les commentaires de Motoki Koide indiquent que le mangaka souhaitait proposer un véritable anti-héros, au caractère et à l’apparence très différents du résultat final, ce que son éditeur a tout bonnement refusé. En tant que héros, Hibiki joue clairement la carte de la sécurité, au prix d’une identité un peu spécifique.

Dans la mesure où ce premier tome sert de vaste introduction à l’univers et brosse un panorama tant de l’organisation des kiriishi que des akatsuki, le scénario ne déploie pas de fil rouge. Il n’y a pour le moment pas d’indices d’un enjeu à vaste échelle autour de ces infections et, au niveau des héros, cela semble rudimentaire. Kirisa se présente avant tout comme altruiste tandis que la révélation concernant Hibiki correspond à un trauma d’enfance motivant un désir de vengeance. On est là encore dans du très classique.

Achevée en neuf volumes, il faut espérer que Akatsuki ait le temps de déployer une réelle trame scénaristique et qu’on n’en reste pas seulement à un itinéraire à la Monster Hunter, c’est-à-dire une pérégrination menant de monstre en monstre, sans enjeu autre que celui des confrontations vécues ou des environnements explorés.

Avant de voir quel tour prendra le manga, chacun a déjà la possibilité de se faire une idée du titre via le début du manga en lecture en ligne sur le site de Pika

Le moment de bravoure du héros Hibiki, dans un esprit terriblement nekketsu
Akatsuki T1 © Motoki Koide / KODANSHA

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Akatsuki T1. Par Motoki Koide. Pika Édition, collection shonen. Sortie le 3 février 2016. 192 pages. 6,95 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

[1Nekketsu : signifie « sang bouillant », ce vocable désigne un type de récit au traitement exacerbé et exagéré dans ses situations et dans la manifestation des émotions.

 
Newsletter ActuaBD