Akhénaton - par Azuélos et Calvo - Carabas

19 février 2006 0 commentaire
  • Deuxième collaboration entre le scénariste David Calvo et l'illustrateur Thomas Azuélos (après Télémaque), Akhénaton plonge le lecteur dans le tourbillonnement étouffant du Caire. Un album radical, au style minimaliste et débridé, à réserver aux amateurs de modernité absolue.

Azuélos a fait ses armes dans le dessin de presse (Libération, Le Monde de l’éducation) et son graphisme a gardé un caractère sobre et énergique qui fait de ce récit un album totalement à part. À rapprocher de celui d’un Ben Katchor, par exemple. Peut-on parler de bande dessinée ? Pas sûr. Akhénaton serait plutôt une histoire illustrée avec des éléments empruntés à la BD. Elle évoque le personnage d’un transsexuel souhaitant devenir une sorte de surhomme, de divinité en Égypte.

Il semble pourtant que cette trame ne soit qu’un prétexte à dépeindre cette incroyable agitation égyptienne : rues bondées, conversations animées et colorées, et surtout, chansons sentimentales partout, omniprésentes, s’évadant des taxis ou des fenêtres de cuisine.

Si l’ambiance urbaine est restituée avec une grande force, l’histoire est terriblement difficile à suivre. On passe d’un réalisme haut en couleurs à l’onirisme le plus hermétique. Certaines scènes ancrées dans le quotidien alternent avec les apparitions de ce pharaon auto-proclamé.

Il est probable que les connaisseurs de l’Égypte, pays dans lequel Azuélos a passé un an, reconnaîtront immédiatement cette ambiance unique, et se laisseront éventuellement porter par les délires visuels et narratifs des auteurs. Pour les autres, ce sera très dur...

Akhénaton - par Azuélos et Calvo - Carabas

Voir en ligne : le site de Thomas Azuélos (dessins, affiches, carnets...)

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?