Alcante : « J’ai beaucoup de projets mais malheureusement pas la rapidité de Morvan ou de Corbeyran »

12 juillet 2010 0 commentaire
  • Pourtant, ce scénariste qui monte est modeste, car il publiera "seulement" quatre albums à la rentrée. Il évoque ses nouveautés, dont Interpol Bruxelles et la fin du cycle de Jason Brice qui offre un cross over avec Le Décalogue, ainsi que les albums attendus pour 2011.
Alcante : « J'ai beaucoup de projets mais malheureusement pas la rapidité de Morvan ou de Corbeyran »
© Alcante/Dupré/Dupuis

Pouvez-vous nous faire le pitch d’Interpol Bruxelles ?

Tout comme on retrouve les séries télévisées Les Experts Las Vegas, Les Experts Miami et Les Experts Manhattan, Dupuis lance dès la rentrée des séries Interpol. On retrouvera donc Interpol Bruxelles, Interpol Istanbul, Interpol Bangkok, Interpol Rome, etc. Les séries seront scénarisées et dessinées à chaque fois par des auteurs différents. Chaque album livrera une histoire complète, un thriller basé sur une enquête authentique d’Interpol (avec qui Dupuis est en contact), mais adapté afin de réaliser une bande dessinée ‘grand public’. Chaque série aura donc une de ces villes (ou un de ces pays) comme point de départ, même s’il s’agira par définition d’enquêtes internationales.

Vous avez signé avec Steven Dupré, qui avait dessiné le troisième Pandora Box : La Gourmandise ?

Oui, en tant que premier album qui sort en septembre prochain, nous commençons en force avec Steven Dupré, puisqu’on s’attaque à la figure la plus connue du grand banditisme belge : Patrick Haemers (le ‘Mesrine’ belge pour donner un point de comparaison aux lecteurs français).

Ce sera alors un album ‘documentaire’ reprenant des faits réels ?

Non, il s’agit d’une fiction comprenant des divergences par rapport aux faits réels (à commencer par le fait que l’histoire se passe de nos jours et non plus dans les années 1980), mais c’est fortement basé sur ces derniers. Patrick Haemers est rebaptisé Patrice Hellers, ce qui est donc à la fois différent et proche de l’original. La BD tourne autour de son principal fait d’arme : le kidnapping de l’ex-Premier Ministre belge Paul Vanden Boeynants (alias VDB, qui devient VDC dans notre BD). Ce qui m’a attiré dans ce premier projet, c’est de pouvoir me baser sur deux personnages aussi forts que Haemers et VDB. Ils volent d’ailleurs un peu la vedette aux enquêteurs dans ce premier album !

© Alcante/Dupré/Dupuis

Comment est prévu l’avancement de la série ? Une enquête par album ?

Exactement. À mon sens, ce sera moins qu’un album par an en ce qui nous concerne, mais le rythme de parution sera assuré par les autres équipes (Interpol Bangkok et les autres).

Dans une précédente interview, vous nous aviez parlé d’autres courts récits pour la Collection Hanté.

Effectivement, il s’agit de petits récits de respectivement 3, 5 et 6 planches, destinés initialement à être intégrés dans un recueil collectif de la Collection Hanté. Il s’agissait de réaliser des récits sur des lieux hantés, bien entendu. La première se déroule dans l’aérodrome de Sunderland, encore avec Matteo au dessin ; la seconde, dessinée par Pasquale Fridenda, se déroule au sein de la Villa Grimaldi, un des centres les plus importants de détention et de torture sous la dictature de Pinochet ; enfin la troisième prend carrément cadre à la Maison Blanche ! Elle est mise en images par Corentin. Malheureusement, pour diverses raisons, cet album collectif ne verra pas le jour. J’attends des nouvelles de Soleil.

Le premier scénario d’Alcante, sous le nom Swysen : La maison sous la brume, gag en une planche pour avoir remporté le concours de scénario en 1995.
© Alcante/Arenas/Spirou 1995

Vous aviez réalisé d’autres histoires courtes. C’est avec l’une d’entre elles que vous aviez d’ailleurs gagné un concours de scénariste amateur au magazine de Spirou !

En 1995, j’avais gagné la chance d’être publié (sous mon vrai nom) : c’était mon tout premier récit. J’en ai effectivement fait bien d’autres par après, avec des dessinateurs de talents tels que Djief, Henriet, Aymond, Bengal,... Je caresse l’idée de convaincre un éditeur de publier l’intégralité de ces histoires courtes. Affaire à suivre…

Le Jason Brice T3 sort prochainement. Comment allez-vous articuler la fin de ce premier cycle ?

L’album sort fin août. Au niveau des dessins et de la couleur, ce sera le plus beau des trois ! Pour le scénario, je ne me prononce pas ! (rires) Il termine le cycle et je dois dire que c’est une belle fin. Il reste plein de potentiel pour cette série qui me tient à cœur, mais j’attends le retour du public pour qu’on entame un second cycle. Par ailleurs, cet album contient un joli "cross-over" avec la série Le Décalogue ! Petit sur le fond, mais grand sur la forme, je n’en dis pas plus : disons que c’est un hommage en clin d’œil à Frank Giroud que j’apprécie beaucoup.

Jason Brice, tome 3
© Alcante/Jovanovic/Dupuis

Où en est Rani, l’adaptation du téléfilm de Jean Van Hamme ?

J’ai presque terminé le scénario du troisième tome, qui marque l’arrivée de l’héroïne Jolanne en Inde. En principe, on se tient à un album par an, le second tome est prévu pour novembre 2010. Le téléfilm boucle son financement, le tournage devrait avoir lieu fin 2010 et début 2011. L’actrice principale est choisie et elle est trrrrrrrès jolie. J’ai donc postulé pour un rôle de figurant (rires). Je ne peux pas encore vous dire plus : surprise !

Rani T2
© Van Hamme/Alcante/Vallès/Lombard

Les lecteurs attendent également votre second album avec Fanny Montgermont et le fameux XIII Mystery avec François Boucq, traitant du Colonel Amos !

Clair Obscur avec Fanny Montgermont sortira en 2011. Fanny a fait de nouveau un splendide travail ! Concernant le XIII mystery, je considère que c’est sans doute mon meilleur scénario à ce jour. Comme je l’ai déjà expliqué, François Boucq devait terminer d’autres albums avant d’attaquer Amos. Ce sera le cas dès le mois de septembre, et nous espérons une publication pour fin 2011.

Quels sont les autres projets sur lesquels vous travaillez actuellement ?

J’ai beaucoup de projets mais malheureusement pas la rapidité d’écriture d’un Morvan ou d’un Corbeyran, je vais donc devoir les sélectionner précautionneusement. Là, j’ai terminé Re-Mind T3 et quasi terminé Rani T3. Dans les mois qui viennent, je vais avoir pas mal d’albums qui vont sortir. Après Re-Mind T1, il y a donc eu Les Gardiens des Enfers et La Conjuration de Cluny, puis suivront dès la rentrée Jason Brice T3, Interpol Bruxelles T1, Re-Mind T2 et Rani T2. Dans l’immédiat, je vais maintenant profiter de quelques vacances puis je devrais m’attaquer prioritairement à une série d’aventures en deux ou trois albums et qui tourne autour de la Grand Place de notre capitale belge. Pour faire très simple, disons que ce sera Indiana Jones à Bruxelles ! (rires)

Clair Obscur
© Alcante/Montgermont/Dupuis

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander :
- Les Gardiens des Enfers chez Amazon ou à la FNAC
- La Conjuration de Cluny chez Amazon ou à la FNAC
- Interpol Bruxelles T1 chez Amazon ou à la FNAC
- Jason Brice T3 chez Amazon ou à la FNAC

À propos d’Alcante, lire nos chroniques de :
- Rani T1
- Jason Brice T1 et T2
- Vampyres
- Re-Mind T1
- Pandora Box : tomes 1, 2, 3, 5, 6 et 7
Ainsi que les interviews de :
- Fanny Montgermont : "Nous avons réussi à toucher les lecteurs sans sombrer dans le pathos"
- Alcante : "Van Hamme est pour moi le Ronaldinho du scénario"
- Jean Van Hamme (Rani ) : « Face à un choc émotionnel, il y a peu de différences entre homme et femme »
- Alcante (Rani, Jason Brice) : "Je n’ai pas hésité une seule seconde à adapter en BD une histoire de Jean Van Hamme"

Photo en médaillon : © CL Detournay

  Un commentaire ?