Aleph 1.1 - T1 : L’énigme de Luna - Istin & Dim. D - Soleil

16 juillet 2006 0 commentaire
  • {Aleph 1.1} n'est pas la suite de la trilogie {Aleph} parue il y a quelques années chez Nucléa, mais bien une réédition opérée par les éditions Soleil.

Juin 2258. Dans la cathédrale interstellaire Luna, un virus a décimé l’équipage. Seul survivant, le cardinal Hoyt tente de détruire le vaisseau mais l’ordinateur central s’y oppose...
Un mois plus tard, le lieutenant Nawell Priss et son équipe sont chargés par une multinationale de récupérer à bord de Luna un élément vital : le Muta-Arsenic, un gaz indispensable à l’oxygénéisation. Parallèlement, l’agent spécial Bessermann enquête sur une série de meurtres où les victimes sont sauvagement mutilées et vidées de leur sang.

Le scénario de Jean-Luc Istin (Les Brumes d’Asceltis, Merlin...) s’articule autour de deux intrigues qui, inévitablement, finiront par se recouper. Les multiples rebondissements donnent un rythme soutenu à ce premier volet et rendent cette intrigue policière dans un univers de SF plutôt sympathique. Avec Aleph 1.1, le scénariste délaisse un temps les contes bretons de la collection Soleil Celtic qu’il dirige. Sans être d’une originalité phénoménale, cet album est de bonne facture. C’est dans doute lié à la cohésion entre l’histoire et la mise en image. Le dessinateur Dim D a su créer un design intéressant notamment dans les décors. Sa mise en couleur apporte une touche personnelle à l’univers décrit et les effets informatiques sont suffisamment discrets pour être appréciés.
Deuxième collaboration entre les auteurs après Le Seigneur d’Ombre, Aleph 1.1 captivera les amateurs de SF.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?