Alfred : "J’ai eu besoin de faire sortir les images qui me hantaient depuis la lecture du roman de G. Guéraud"

29 mars 2009 0 commentaire
  • Alfred n'est pas sorti indemne de la lecture du roman de Guillaume Guéraud. Et nous de l’interprétation graphique qu’il en a faite. {Je ne mourrai pas gibier} (Ed. Delcourt) est l'un des meilleurs livres publiés ce premier trimestre.

L’histoire : Mortagne, c’est mille deux cent dix-neuf habitants. Mortagne, c’est du bois et de la vigne, les deux seules ressources qui alimentent les deux seules entreprises de la commune : Le Château Clément et la Scierie Listrac. Travailler pour Monsieur Clément revient à haïr ceux qui travaillent pour Monsieur Listrac, et inversement. La haine fouette les murs de Mortagne et c’est comme ça depuis toujours. Martial a préféré fuir ces querelles de clochers. Jusqu’à son geste sans retour...

Retrouvez l’interview vidéo d’Alfred sur le site BD de notre partenaire France Télévisions

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?