Alice au royaume de coeur, T1 à 4 - Par Soumei Hoshino et QuinRose - Ki-oon

17 mars 2011 0 commentaire
  • Une série shojô peuplée de beaux garçons qui revisite un grand classique de la littérature avec beaucoup d'originalité, mais où l'on ne voit pas très bien où l'auteur compte nous emmener.

Alice Lidell passe l’après-midi dans le jardin avec sa sœur. Alors que cette dernière s’est absentée, un petit lapin blanc se présente à la jeune fille, mais face à l’immobilisme de l’adolescente, il prend forme humaine et l’enlève. Il la dépose lors au Pays des merveilles et la force à boire le contenu d’une mystérieuse fiole avant de l’abandonner. La jeune fille va alors rencontrer plusieurs personnages qui vont tenter de la tuer, avant d’en apprendre plus sur Wonderland.

Alice est en fait contrainte de participer à un étrange jeu dont elle ignore les règles et dans lequel les personnages principaux du Pays des merveilles tentent de la séduire, quand ils ne passent pas leur temps à s’entretuer.

Soumei Hoshino s’attaque à un classique de la littérature anglaise déjà adapté à plusieurs reprises. La base est la même, jusqu’à la famille Lidell pour laquelle Lewis Carroll aurait écrit Alice au pays des merveilles en 1865. Mais l’histoire s’écarte vite de l’œuvre originale en plaçant une jeune femme au milieu d’un harem qui lui est totalement dévoué. Le seul problème est que ses prétendants accordent peu de valeurs à la vie et passent leur temps à tuer les gens qui croisent leur chemin.

Alice au royaume de cœur est en fait l’adaptation en manga de Heart no Kuni no Alice, un jeu vidéo à succès créé par QuinRose, une scénariste de jeux de simulation de romance s’adressant aux femmes.

Alice au royaume de coeur, T1 à 4 - Par Soumei Hoshino et QuinRose - Ki-oon

L’idée avait de quoi séduire car elle alliait une grande originalité et le respect des éléments qui on fait le succès de l’œuvre d’origine, comme le côté totalement décalé du propos ou les brusques changements de temps et de saison. Une fois dans l’histoire, on découvre aussi des personnages complexes et très intéressants qui évoluent au fil des tomes.

Malheureusement, ce sont les seuls à à prendre une nouvelle dimension. L’intrigue, quant à elle, demeure au point mort. Au bout de quatre tomes, on ne sait toujours rien du mystérieux jeu auquel est censé participer Alice, l’étrange fiole du départ a été complètement oubliée et des pistes évoquée sont laissées en suspend. Le lecteur est devenu le spectateur extérieur des pérégrinations de la jeune fille parmi des hommes aux actions parfois dangereuses. Les personnages tuent sans remord, mais la réflexion sur la question n’est pas poussée par l’auteur.

Avec les longueurs qui se font très largement ressentir sur les derniers tomes, Soumei Hoshino ferait bien de reprendre son récit en main. Il était pourtant si bien parti...

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 3 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 4 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?