Amazonie (Kenya saison 3) T. 2 - Par Rodolphe, Léo & Marchal - Dargaud

24 août 2017 0 commentaire
  • Le récit entamé dans "Kenya" et poursuivi dans "Namibia" prend une nouvelle tournure dans "Amazonie" : situations cocasses, nouveaux mystères et personnages inquiétants, ce nouveau cycle se révèle captivant !

Rappelons aux distraits que les deux amis de longue date Rodolphe & Leo ont initié cet univers de Kenya en 2001. Cette série est un habile et puissant récit louvoyant entre safari, espionnage dans l’après-guerre avec quelques incursions extra-terrestres ! Leo lui a conféré toute sa science du fantastique et sa capacité à distiller les événements incongrus, tandis que Rodolphe a apporté sa connaissance littéraire pour camper des personnages hauts en couleurs et très attachants.

Le succès de la série appelait une suite, mais Leo était trop occupé sur les univers qu’il avait parallèlement initiés (Terres Lointaines, Aldébaran, Betelgeuse, Antarès, Mermaid Project, etc.). Il a donc fallu trouver un dessinateur pour mener à bien ce second cycle de Kenya, intitulé Namibia. Bertrand Marchal releva le défi, sans copier servilement son aîné, et parvint à imposer son propre style dans un cycle qui comporta cinq tomes, comme le précédent. Dans notre analyse de la conclusion de celui-ci, nous avions salué l’évolution et la réussite de Namibia, accueillant avec satisfaction l’annonce du troisième cycle, intitulé Amazonie.

Amazonie (Kenya saison 3) T. 2 - Par Rodolphe, Léo & Marchal - Dargaud

Ce nouvel arc narratif débute en 1949, juste après la conclusion de Namibia, alors que notre héroïne Kathy Austin prend quelques jours de congé (chahutés) dans sa campagne anglaise natale. En effet, au Brésil, un révérend anglais entre en possession d’un cliché où l’on distingue la silhouette d’un être immense, une créature qui semble n’avoir rien d’humain. Il n’en faut pas plus pour que l’ambassade locale alerte le MI6 et réquisitionne son agent spécial pour les enquêtes mystérieuses.

Mais à son arrivée à Manaus, Kathy se rend vite compte qu’elle n’est pas la seule à vouloir remonter le cours de l’Amazone. Des agents allemands, dont le continent regorge depuis la fin de la guerre, cherchent à savoir ce que complotent les Anglais. Bien que divergents, les intérêts de deux nations vont se télescoper, au sein d’un des lieux les plus hostiles de la planète.

Une fois de plus, ce nouveau cycle se révèle passionnant ! Non seulement parce qu’il bénéficie assez logiquement des connaissances de Leo, natif du Brésil, mais surtout car il rassemble bon nombre d’éléments de Kenya et Namibia. Ainsi, on retrouve les comportements outranciers et alcooliques présents dans le premier cycle, ainsi que les triangles amoureux qui se forment, enfin la mini-communauté abandonnée dans une nature en butte à de multiples dangers.

Les auteurs parviennent à merveille à glisser les éléments de science-fiction dans un univers crédible, l’atmosphère d’espionnage mis en place dans Namibia ainsi que les liens entre l’héroïne et les extra-terrestres servant à pimenter l’intrigue. Et encore, tout cela pourrait sembler convenu sans un élément complémentaire, un voyage entrepris deux ans auparavant par deux étranges membres de la Bram Stoker Society : un lien qui s’établit entre une chute de météorites, le roman Dracula écrit par le romancier anglais, et la présence d’un possible extra-terrestre en Amazonie. Ce dernier apparaît d’ailleurs dès la couverture de l’album...

Cet habile mélange d’espionnage, de fantastique et de science-fiction est très bien mis en images par Marchal. Même si l’on devine l’intervention de Leo dans le découpage de certaines planches, en particulier dans la présence des culs-de-lampe qui renforcent l’aspect vintage de l’album, Marchal a parfaitement pris en main l’héroïne de Kenya, qui conserve une prestance égale aussi bien dans une soirée à l’opéra qu’en fuite en pleine jungle amazonienne. La folie des hommes se heurte d’ailleurs à l’enfer vert dans une lecture captivante, faite de questionnements et de situations aussi cocasses qu’innovantes, tout en jouant des canons du genre.

Une série à ne pas rater pour tous ceux qui auraient apprécié Kenya et les autres univers de Rodolphe et Leo. Passionnant, de bout en bout !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Lire les premières pages de cet album sur le site de Dargaud

De Amazonie, Par Leo, Marchal & Rodolphe (Dargaud), commander :
- Le premier tome chez Amazon ou à la FNAC
- le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

Lire la chronique du tome précédent : Amazonie (Kenya saison 3) T1

Dans la même "série", lire :
- Une interview de Rodolphe (Namibia) : « J’écris pour essayer de comprendre ce qu’est la vie »
- Namibia (Kenya, cycle 2) : tomes 1 ; 2 et la conclusion du tome 5 dans Après "Centaurus" et "Namibia", Leo et Rodolpe explorent de nouveaux horizons
- Kenya : la présentation de la série, ainsi que les chroniques des tomes 4 et 5

  Un commentaire ?