Newsletter ActuaBD

Amber Blake T.2 – Opération Cleverland – Par Jade Lagardère & Butch Guice – Ed. Glénat

  • C’est en forgeant que l’on devient forgeron. Le deuxième volume de la série Amber Blake signé par Jade Lagardère, à la ville l’épouse du propriétaire du Journal du Dimanche et d’Europe 1, avait reçu à son lancement un soutien médiatique, « forcément suspect » selon certains. Le second volume nous montre une scénariste qui sait trousser une histoire sans que le lecteur s’ennuie. Mais…

Soyons clairs : dans l’univers des justiciers et dans ce cas des justicières, le monde est fait de crapules sans pitié dirigeant des organisations secrètes tentaculaires. La justice ne peut être rendue que par des êtres déterminés et implacables, seuls, à l’abri des vélléit"s des politiques forcément corrompus.. Il n’y a pas de place pour la sensiblerie exacerbée, pire elle est un indice de trahison, effective ou à venir.

Amber Blake est prévenue : même couverte par son beau collègue (ils ont tous de la gueule dans cette société), c’est son dernier « dérapage ». Sinon ?... Bah, à ce stade, on ne sait pas trop… Sauf qette fois, sa plastique et ses formes irréprochables vont être utilisées pour infiltrer une agence de mannequins qui recouvre en réalité, les salauds !, un sordide réseau de trafic de drogue et de prostitution.

Amber Blake T.2 – Opération Cleverland – Par Jade Lagardère & Butch Guice – Ed. Glénat

Mais en mettant ses doigts manucurés dans cette pétaudière, Amber découvre qu’elle a bien plus de liensqu’elle ne le pensait avec cette organisation criminelle. Du genre qui fait resurgir un passé refoulé et les preuves d’une manipulation ourdie par les proches les plus sûrs. Comment, dans ces conditions, faire confiance aux autres en même temps qu’à soi-même ?

Il y a de la maîtrise dans cet album qui clôt un diptyque : du rythme, de l’action, des images parfaitement léchées et même impressionnantes du dessinateur américain Butch Guice. Mais pourquoi ne marche-t-on pas ? Sans doute parce que rien, mais alors rien, de ce qui se passe dans la vie de cette jeune femme ne nous touche. Elle circule dans un monde où tout est en toc, jusqu’à l’empathie supposée des lecteurs pour les enjeux de l’intrigue : de jeunes mannequins promises à la drogue et à la prostitution.

Les caractérisations, les univers, les intrigues,… sont formatés comme un feuilleton de Netflix, jusqu’à la nausée. C’est quasiment le seul reproche à faire, mais il est de taille : on aurait aimé découvrir une âme au bout du scalpel.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

À lire sur ActuaBD.com :

Commander cet ouvrage chez Amazon

© Éditions Glénat

 
Newsletter ActuaBD