Amuse-gueules – Collectif – Glénat Québec

15 novembre 2012 0
  • {Amuse-gueules}, le collectif du Concours de bande dessinée Hachette Canada 2012, est désormais sur les rayons. Une initiative qui semble réussir à Glénat Québec, qui sait s’adapter afin de profiter des formidables rampes de lancement offertes par les grands événements québécois.

Et si le produit de ce cinquième concours risque d’être à l’honneur lors du Salon du livre de Montréal, qui se déroule présentement, la prochaine édition est déjà prévue pour le Festival BD de Montréal, en juin 2013.

Beaucoup de nouveaux venus sont au programme pour ce nouvel opus remporté par Maxim Cyr et Éric Milette, qui signent « Les Foodies », un récit consacré à ces gastronomes amateurs aux allures de hipsters qui pullulent sur les réseaux sociaux. Les lauréats 2012 innovent d’ailleurs en présentant, pour la première fois, une série de strips et variations humoristiques autour d’un même thème (le mot d’ordre, cette année, était « bouffe, gastronomie et amuse-gueules ») plutôt qu’un court récit narratif. La formule est intéressante et certains gags font sourire, mais sans plus.

Amuse-gueules – Collectif – Glénat Québec
"Les Foodies" par Maxim Cyr et Éric Milette, Amuse-gueules, Glénat Québec
DR.

Fait à noter, contrairement aux éditions précédentes, ce n’est pas le récit gagnant qui figure en couverture, mais bien « Le cœur aux burgers » de Michel Falardeau. L’auteur de French kiss 1986 nous présente ici une réflexion humoristique sur la place qu’occupe la nourriture dans la bande dessinée et la culture populaire. Des sangliers d’Obélix aux nouilles ramen de Naruto, en passant par les champignons de Mario, l’auteur semble avoir un faible pour les burgers de J. Wellington Wimpy (Gontran) dans Popeye.

Aurélien Galvan, pour sa part, nous livre « Le Cupcake » un récit à saveur de chick lit – ces petits gâteaux n’ont-ils pas été remis à la mode par le feuilleton Sex and the City [1] ? – mettant vedette Sophie, une jeune femme un peu enveloppée qui en pince pour un collègue de travail.

Mention particulière pour « Le pain » de Boum et Cab, un très beau récit personnel sur cet aliment qui semble unir toute une famille. Vient ensuite « Souvenirs gourmands » de Lydia et Julie Fontaine Ferron, dans lequel un repas entre amis donne lieu à différentes anecdotes gustatives. Enfin, « Le Festin » de Jean Frigault et Éric Allard se démarque par son originalité. Les auteurs revisitent à leur manière les motifs du conte traditionnel (renards rusés, grands méchants loups et agneaux sans défense) dans ce récit sur la relation qu’entretiennent proies et prédateurs.

"Le Cupcake" par Aurélien Galvan, Amuse-gueules, Glénat Québec
DR.

Amuse-gueules n’est peut-être pas le plus grand cru du Concours Hachette Canada, mais il a le mérite de faire connaître plusieurs nouveaux auteurs qui risquent de marquer le paysage de la BD québécoise au cours des prochaines années. D’ailleurs, on sait d’ores et déjà qu’Aurélien Galvan récidive, puisqu’il fait partie des lauréats du concours 2013 remporté par Iris (thème « Forêts et bûcherons »). C’est donc avec hâte qu’on attend la suite.

Le jury de l’édition 2012 était composé de Chantal Lamarre (comédienne et animatrice, Infoman), Clodine Desrochers (animatrice et chroniqueuse culinaire, Tout simplement Clodine), Giovanni Apollo (chef, restaurant Apollo, et juge à l’émission Et que ça saute !), Jean-Dominic Leduc (chroniqueur BD, Le Journal de Montréal), Geneviève Leblanc-Thibault (libraire BD chez Archambault), Régis Loisel (Magasin général, Casterman) et Christian Chevrier (président, Hachette Canada).

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?