André Taymans, plus polar que jamais !

15 décembre 2003 0 commentaire
  • Le dessinateur de {Caroline Baldwin} a abandonné son héroïne fétiche le temps d'un album pour illustrer une histoire de {{Patrick Delperdange}}. Ce one-shot prendra place dans la collection "Romans" des éditions Casterman, en janvier prochain.

André Taymans, plus polar que jamais !
Assassine
(c) Taymans/Delperdange - Casterman

« Il s’agit d’un polar noir, confie André Taymans. Il mettra en scène un violoniste dont la vie va basculer après la mort accidentelle de sa femme. En effet, après une semaine d’absence, il découvre à la "une" du quotidien régional une photo. On y aperçoit sa maison. A la fenêtre du premier étage, il distingue une silhouette qui ressemble à son épouse, Sylvia … morte depuis deux mois.
Commence pour Simon Dowenport, le héros, une véritable descente aux enfers.
 »

La Fugitive T1
(c) Lenaerts/Taymans - Casterman

Par ailleurs, il publiera également La Fugitive. André Taymans a réalisé cette histoire en trois albums pour le dessinateur des "Romantiques", Eric Lenaerts. « Il appréciait mon travail » , sourit Taymans. L’héroïne de la série est une pianiste de jazz de l’un des nombreux hôtels qui garnissent les paradis fiscaux des Caraïbes. Coralie Lavallée hérite de la moitié des parts d’un empire industriel. Au grand dam du gendre de l’industriel décédé. Prise en étau entre un héritier dépossédé et un petit ami violent, Coralie est obligée de prendre la fuite.

Eric Lenaerts a modifié son style graphique pour l’occasion : « Son dessin était trop maniéré, confie André Taymans. Cela ne correspondait pas à l’ambiance polar de la série. Eric a adopté un graphisme plus nerveux et un trait plus cassant qui collent mieux à ce genre de récit ».

La Fugitive T1
(c) Lenarts / Taymans / Casterman

L’auteur n’en oublie pas pour autant Caroline Baldwin. Mortelle Thérapie, le prochain album de cette série paraîtra en mars 2004. « L’action se déroulera à Montréal. Caroline y testera un médicament thérapeutique afin de sortir de sa situation ». Rappelons que l’auteur fut le premier auteur franco-belge à inoculer le virus HIV à son héroïne et à traiter ce thème avec intelligence et sensibilité.

Caroline Baldwin T10
Ellen (Bleu Lezard) vue par Taymans. © Casterman

L’album contiendra une particularité : Ellen, l’héroïne de la série Bleu Lezard, réalisée par Benoît Roels fera une petite apparition dans les premières planches du dixième Caroline Baldwin. « Benoît Roels m’a demandé à plusieurs reprises de réaliser ce cross-over, raconte André Taymans. J’ai situé le prologue de "Mortelle Thérapie" en Suisse. La Ferrari qui renverse Coraline Baldwin est conduite par des personnages peu orthodoxes que le lecteur retrouvera dans Bleu Lézard. Du coup, mon héroïne aura la jambe dans le plâtre durant toute l’histoire ».

Soulignons également la parution, mi-janvier, de Toison d’Or, un récit érotique écrit par Delperdange et illustré par André Taymans. Il sera publié dans la collection Index, des éditions JVDH / Point Image. « Deux jeune filles vont se jouer d’un homme et lui faire passer quelques initiations, suite à la demande d’un écrivain voyeur », résume André Taymans »

Bleu Lezard
Caroline vu par Benoît Roels.
© Glénat

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Tout un programme ! André Taymans nous promet d’autres surprises dans les prochains mois, mais il est encore trop tôt pour en parler…

  Un commentaire ?